• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : nos artistes régionaux au festival de Radio France

Adèle Charvet (originaire de Montpellier) et Florian Caroubi interprètent les répertoires de Maurice Ravel, Claude Debussy, Maurice Delage et Henri Duparc au Corum de Montpellier lundi 23 juillet 2018. / © I.Petit-Félix/France 3 LR
Adèle Charvet (originaire de Montpellier) et Florian Caroubi interprètent les répertoires de Maurice Ravel, Claude Debussy, Maurice Delage et Henri Duparc au Corum de Montpellier lundi 23 juillet 2018. / © I.Petit-Félix/France 3 LR

La région Occitanie vibre aux sons de la musique pendant le festival de Radio France. Parmi les 780 musiciens, des artistes régionaux sont programmés comme la chanteuse mezzo soprano, Adèle Charvet et les musiciens de jazz issus des conservatoires de Montpellier et Perpignan.

Par Isabelle Petit-Felix

Le Festival Radio France Occitanie Montpellier bat son plein jusqu'au 27 juillet dans toute la région Occitanie. 780 musiciens, 320 solistes, 8 choeurs et 10 orchestres se produisent dans 60 lieux de la région dans une programmation éclectique allant du free jazz à l'électro en passant par la musique sacrée jusqu'au répertoire de la garde Républicaine !

Encore une fois, le festival en partenariat avec France Musique fait le pari de donner l’accès aux concerts au plus grand nombre (beaucoup de concerts sont gratuits) et propose cette année une version en ligne pour suivre le programme en live ou en replay sur les ordinateurs, tablettes et smartphones.
Festival Radio France Occitanie Montpellier
Ouverture de l'édition 2018 du festival Radio France Occitanie Montpellier. Jean-Pierre Rousseau, son directeur est l'invité du journal de France 3 Languedoc-Roussillon. - France 3 LR - J-Michel Escafre

La jeunesse est largement représentée avec la mise en valeur des orchestres des conservatoires mais aussi la découverte de jeunes artistes en cours de développement.

C'est le cas par exemple de la jeune chanteuse mezzo soprano, Adèle CharvetDiplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, elle est passionnée par le répertoire de la mélodie et du Lied.
En 2015, elle remporte en duo avec le pianiste Florian Caroubi, le prix de Mélodie du Concours International Nadia et Lili Boulanger et un an plus tard, le grand prix de Lied Duo du Concours International's-Hertogenbosch ainsi que quatre prix spéciaux.

Florian Caroubi et Adèle Charvet se produisent lundi 23 juillet salle Pasteur au Corum de Montpellier à 12h30 et à 19h salle La Passerelle à Jacou. Ils proposent un voyage en Orient à travers les compositions musicales de Maurice Ravel, Claude Debussy, Maurice Delage, Henri Duparc, Eric tanguy et Louis Aubert sur des poèmes de Charles Baudelaire, Franz Toussaint, Marceline Desbordes-Valmore et Pierre Louÿs

Nous avons recueilli leurs impressions à la sortie de leur concert.


Qu'est-ce que cela représente pour vous de jouer au festival de Radio France ?

Adèle qui est originaire de Montpellier : c'est très émouvant pour moi de chanter ici aujourd'hui car j'y ai passé beaucoup de temps à écouter des concerts côté public pendant des années... 

Florian : l'importance du moment réside dans le plaisir d'avoir pu jouer dans une salle d'une excellente acoustique et devant un public à l'écoute de ce répertoire  particulièrement riche musicalement.

Florian Caroubi et Adèle Charvet proposent un voyage musical en Orient à travers les compositions de Ravel, Debussy, Delage, Duparc, Tanguy et Aubert. / © I.petit-Félix/France 3 LR
Florian Caroubi et Adèle Charvet proposent un voyage musical en Orient à travers les compositions de Ravel, Debussy, Delage, Duparc, Tanguy et Aubert. / © I.petit-Félix/France 3 LR
 

Fichier audio

Adèle Charvet et Florian Caroubi au festival de Radio France à Montpellier juillet 2018 : "Naissance de Bouddha" et "Si vous pensez" poèmes hindous musique Maurice Delage


Des opportunités pour l'avenir 

Florian : le fait de jouer ici nous permet d'être vu par le public et entendu dans le même temps à la radio sur France Musique. Notre présence dans un grand festival atteste d'une certaine qualité de notre travail. Au fur et à mesure, on parle de nous et cela nous ouvrent d'autres portes dans le monde de la musique.

Quels répertoires travaillez-vous ensemble ?

Adèle : on travaille aussi le répertoire du Lied allemand, une passion commune. Chacun propose à l'autre des morceaux à travailler. On répond également à des demandes de répertoires venant d'organisateurs de concerts.

Fichier audio

Adèle Charvet et Florian Caroubi au festival de Radio France à Montpellier juillet 2018 : "L'invitation au voyage" de Charles Baudelaire musique d'Henri Duparc



Jazz à la pinède au domaine d'O 

Les avant-concerts programmés à 20h30 sur la scène de la pinède du domaine d'O à Montpellier sont l'occasion pour les musiciens de jazz de la région de tester leur répertoire devant le public averti du festival de Radio France.

La programmation est assurée par Serge Lazarevitch, guitariste de jazz et responsable du Département Jazz Musiques Actuelles Amplifiées au conservatoire de Montpellier.  Après avoir travaillé au conservatoire de Perpignan en 1988-89, il est devenu responsable pédagogique du département de jazz au conservatoire de Montpellier. 
Le concert de la grande formation de jazz du conservatoire qu'il dirige, clôture généralement cette série de concerts.
Nous l'avons rencontré après le concert du 26 juillet accompagné du guitariste Alfred Vilayleck avec qui il travaille depuis 6 ans au sein du département de jazz du conservatoire de Montpellier.
La grande formation de jazz du conservatoire de Montpellier dirigé par Serge Lazarevitch le 26 juillet sur la scène de la pinède au domaine d'O lors du festival de Radio-France. / © I Petit-Félix/France 3 LR
La grande formation de jazz du conservatoire de Montpellier dirigé par Serge Lazarevitch le 26 juillet sur la scène de la pinède au domaine d'O lors du festival de Radio-France. / © I Petit-Félix/France 3 LR


Comment est née la collaboration avec le festival de Radio France ?

Serge : l'idée c'était de proposer sur la scène de la pinède des formations de jazz constituées d'élèves ou d'anciens élèves des conservatoires de Perpignan et de Montpellier. Et depuis 30 ans, on en a vu passer beaucoup ! Certaines formations ont lancé des équipes de musiciens qui ont duré plus ou moins dans le temps.

Un projet formateur pour les élèves 

Serge : en début d'année, on travaille avec les élèves sur des propositions de répertoires en cherchant à attiser leur curiosité et ouvrir leur culture musicale. Ensuite, les concerts à la pinède les placent dans des conditions professionnelles, face à un public averti et avec des contraintes techniques. Les musiciens sont rémunérés et ça aussi c'est important qu'ils apprennent à défendre leur statut d'artistes. 

La section cuivre de la grande formation de jazz du conservatoire de Montpellier le 26 juillet 2018 sur la scène de la pinède du domaine d'O lors du festival Radio France. / © I.Petit-Félix/France 3 LR
La section cuivre de la grande formation de jazz du conservatoire de Montpellier le 26 juillet 2018 sur la scène de la pinède du domaine d'O lors du festival Radio France. / © I.Petit-Félix/France 3 LR


Quels sont les profils des élèves du département de jazz ?

Alfred : chaque année, nous avons environ 80 demandes pour seulement 10 places donc malheureusement, il y a une sélection mais sans limite d'âge. Même si le département de jazz forme des professionnels de la musique, on accepte aussi des amateurs qui trouvent parfaitement leur place.
La richesse du groupe naît de ce mélange d'élèves aux backgrounds très différents. Chacun dans un esprit d'ouverture peut chercher une voie personnelle dans la pratique de la musique.


Parmi les morceaux interprétés par la grande formation de jazz du conservatoire les morceaux "karuna" de John McLaughlin, "Not for Nothin" de Dave Holland et  "La cour des grands"de Timothé Renard .
 

 "Not for Nothin" de Dave Holland 

Fichier audio

La grande formation de jazz du conservatoire de Montpellier dirigé par Serge Lazarevitch joue le morceau Not for Nothin' de Dave Holland le 26 juillet sur la scène de la pinède au domaine d'O lors du festival de Radio-France 2018.


"La cour des grands"de Timothé Renard

Fichier audio

La grande formation de jazz du conservatoire de Montpellier dirigé par Serge Lazarevitch joue le morceau "La cour des grands" de Timothé Renard le 26 juillet sur la scène de la pinède au domaine d'O lors du festival de Radio-France 2018.


"karuna" de John McLaughlin

Fichier audio

La grande formation de jazz du conservatoire de Montpellier dirigé par Serge Lazarevitch joue le morceau karuna de John McLaughlin le 26 juillet sur la scène de la pinède au domaine d'O lors du festival de Radio-France 2018.


Programme des concerts des groupe régionaux à la pinède du domaine d'O à Montpellier

Mardi 17 juillet  : GruGrû
Mercredi 18 juillet : Rhizome
Le groupe de musique Rhizome en concert dans la pinède du domaine d'O le 18 juillet 2018 dans le cadre du festival de musique de Radio France / © I.petit-Félix/France 3 LR
Le groupe de musique Rhizome en concert dans la pinède du domaine d'O le 18 juillet 2018 dans le cadre du festival de musique de Radio France / © I.petit-Félix/France 3 LR

Jeudi 19 juillet : Hugo Guezbar quartet
Vendredi 20 juillet : Sed Trio
Samedi 21 juillet : Soava
Dimanche 22 juillet : « Mediterranean Quartet »
Lundi 23 juillet : Kunzit

Mardi 24 juillet :  Alfred Vilayleck Quintet
Mercredi 25 juillet : Réceita de Choro
Jeudi 26 juillet : Grande Formation du Conservatoire à Rayonnement Régional
Vendredi 27 juillet : Octotrip et l'Ensemble Comet Musicke
  
Le public du festival de Radio France attendent les concerts au domaine d'O à Montpellier. / © I.Petit-Félix/France 3 LR
Le public du festival de Radio France attendent les concerts au domaine d'O à Montpellier. / © I.Petit-Félix/France 3 LR

Le programme de la 34ème édition du festival

Douce France
Placée sous l’égide du «fou chantant» natif de Narbonne, l’édition 2018 chante une "Douce France" pour honorer ceux qui ont choisi la France pour y grandir, trouver refuge ou inspiration. La Garde Républicaine et ses prestigieuses formations musicales représentent l’emblème de la France tricolore, celle du 14 Juillet.

555 sonates pour clavecin de Scarlatti
Pour la première fois dans le monde dans le cadre d'u festival,  les 555 sonates pour clavecin de Scarlatti sont jouées dans 13 lieux patrimoniaux exceptionnels à travers 35 concerts.

Sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle
Le festival fait le choix de fêter les 20 ans d'inscription au patrimoine mondial des chemins de Compostelle en organisant 6 concerts à Saint-Gilles, Montpellier, Conques,
Villeneuve d’Aveyron, Cahors et Arles-sur-Tech
.

Les soirées électroniques Tohu Bohu

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus