• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : une pépinière offre une prime exceptionnelle à ses salariés

C'était l'une des annonces phares d'Emmanuel Macron en réponse au mouvement des gilets jaunes. Une prime de fin d'année exceptionnelle de 1000 euros  totalement défiscalisée. 
A Lattes, près de Montpellier, une grande pépinière a décidé de jouer le jeu dès le 22 décembre.
C'était l'une des annonces phares d'Emmanuel Macron en réponse au mouvement des gilets jaunes. Une prime de fin d'année exceptionnelle de 1000 euros  totalement défiscalisée.  A Lattes, près de Montpellier, une grande pépinière a décidé de jouer le jeu dès le 22 décembre.

C'était l'une des annonces phares d'Emmanuel Macron en réponse au mouvement des gilets jaunes. Une prime de fin d'année exceptionnelle de 1000 euros  totalement défiscalisée. A Lattes, près de Montpellier, une grande pépinière a décidé de jouer le jeu dès le 22 décembre.

Par OLC avec T. Will

Dès le 22 décembre, à la Pépinière Sarivière à Maurin, près de Montpellier, les 23 salariés ont eu le plaisir de recevoir  une prime exceptionnelle directement par chèque.
"Moi, j'ai fait des cadeaux pour Noël, je me suis fait plaisir, assure Jules Myr, ouvrier paysagiste.
 

De 300 à 1000 euros


Une prime de 300 à 1000 €, en fonction du temps de présence du salarié dans l'entreprise. Une prime versée avant même que la loi ne soit votée par l'assemblée nationale.

C'est une prime qui va repartir directement dans l'économie. C'est pour cela que j'ai voulu que la prime soit verser avant Noël


"C'est une prime qui va repartir directement dans l'économie. C'est pour cela que j'ai voulu que la prime soit verser avant Noël," précise Géraud Vaillat, directeur général.
 

Institutionnaliser la prime


Convaincu du rôle social et citoyen des entreprises, Géraud Vaillat a adhéré immédiatement au principe de la prime,  Un principe que salarié et patron verraient bien renouvelé chaque année. "J'appelle de me voeux que cette prime soit institutionnalisée." 

Là, l'entreprise donne 1000 euros et le salarié perçoit 1000 euros. Cela me parait juste


"Pour moi, c'est quand même la solution, Habituellement, si on donne une prime de 1000 euros brut, nous en tant que salarié, on va récupérer 700-750 euros et ça va coûter encore plus de 1000 euros à l'entreprise. Là, l'entreprise donne 1000 euros et le salarié perçoit 1000 euros. Cela me parait juste," explique Bastien Varéa, responsable de la pépinière. 
 

18.000 euros


Au total, cette PME, a déboursée, volontairement 18.000€ pour ses salariés. Avec les taxes, il lui aurait fallu régler près de 30.000€, pour le même résultat.  Une prime dite exceptionnelle qui rappelle l'importance des charges qui pèsent sur le monde du travail. 

 

Sur le même sujet

Carcassonne : dans les coulisses du seul centre d'information sur le prélèvement de l'impôt à la source en Occitanie

Les + Lus