Montpellier: perte annuelle de 33 millions d'euros pour Orchestra

Le magasin Orchestra de Saint-Aunès, dans l'Hérault - archive / © F3 LR
Le magasin Orchestra de Saint-Aunès, dans l'Hérault - archive / © F3 LR

Le spécialiste des vêtements pour enfants Orchestra, dont le siège social est à Saint-Aunès, près de Montpellier, a annoncé vendredi une perte nette de 33,6 millions d'euros pour son exercice clos fin février.

Par AFP

La situation comptable d'Orchestra s'est encore dégradée, avec une plongée dans le rouge au premier semestre (-7,7 millions d'euros), en raison d'une hausse de ses charges. En 2015-2016, le groupe avait dégagé un bénéfice de 17,7 millions d'euros.

Malgré une activité en progression de 8,7% à 608,3 millions d'euros, le taux de marge brute recule de 2,8 points à 49,9% (soit 303,4 millions d'euros), en raison d'un "effet de change euro/dollar négatif" et d'un "retard" dans les économies escomptées sur certains achats, explique Orchestra dans un communiqué.


Les résultats sont en outre plombés par des "charges non récurrentes", en particulier pour le rachat du groupe américain Destination Maternity et la "réorganisation de l'activité puériculture", dont les ventes ont fortement progressé sur un an.

Un nouveau directeur financier


Qualifiant l'année écoulée d'"exercice charnière", Orchestra se fixe pour "priorité l'amélioration de la rentabilité pour retrouver une trajectoire de performance solide", avec un objectif d'Ebitda de 9% des ventes "à l'horizon 2020".

Ce défi sera confié à un nouveau directeur financier, le conseil d'administration du groupe ayant relevé de cette fonction Jacques Blanchet jeudi "avec effet immédiat", de même que le directeur délégué chargé de l'activité "puériculture", Stéphane Mangin.

M. Blanchet a été remplacé par Stefan Janiszewski, jusqu'alors contrôleur financier de Royal Canin, filiale du géant agro-alimentaire américain Mars, et auparavant directeur financier du groupe français de spiritueux Pernod Ricard.

Orchestra avait déjà changé de directeur général en décembre, confiant ce poste à Thomas Hamelle, ancien directeur de l'exploitation du groupe.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus