Cet article date de plus de 3 ans

Montpellier : Orchestra nouveau numéro 1 mondial des vêtements de maternité

Le spécialiste français des vêtements pour enfants Orchestra, basé à Saint-Aunès, près de Montpellier, va fusionner avec le numéro un des vêtements de grossesse aux Etats-Unis, Destination Maternity. Une fusion qui va accoucher d'un sumo dans ce secteur très concurrentiel.

Le magasin Orchestra de Saint-Aunès, dans l'Hérault - archive
Le magasin Orchestra de Saint-Aunès, dans l'Hérault - archive © F3 LR

Orchestra, basée à Saint-Aunès, près de Montpellier, va devenir numéro 1 mondial, du vêtement de maternité, de l'enfant et des équipements de puériculture, après sa fusion avec le numéro 1 des vêtements de grossesse aux Etats-Unis, Destination Maternity.

Un "accord définitif de fusion"


Après deux tentatives de rapprochement, l'une fin octobre 2015 et l'autre en février 2016, Orchestra a fini par conclure un "accord définitif de fusion" avec son promis. La fusion par échange de titres donnera naissance à un distributeur au chiffre d'affaires combiné de 1,1 milliard de dollars calculé sur 2015, ont indiqué mardi les deux entreprises qui prévoient une finalisation de la transaction pour la mi-2017. A l'issue de cette opération approuvée à l'unanimité par les conseils d'administration de chacune des deux sociétés, les actionnaires d'Orchestra détiendront environ 72% de la nouvelle entité et ceux de Destination se partageront les 28% restants.

"Hautement complémentaires"


Ce rapprochement va permettre de combiner deux activités et des zones géographiques "hautement complémentaires" pour créer "l'un des plus importants distributeurs internationaux de vêtements de maternité et pour enfants", affirment les futurs mariés dans un communiqué. Destination va ainsi ouvrir à Orchestra "le plus grand et plus rentable marché de la mode pour enfants" estimé à environ 25 milliards de dollars, selon une note d'information destinée aux investisseurs. Ce mariage se profile dans un contexte où les opérateurs des marchés du bébé sont exposés à la concurrence des géants du e-commerce et de l'économie alternative.

Développement à l'international


Mais le cabinet d'études sectorielles Xerfi, estime que la tendance à la baisse de l'activité du secteur "masque des disparités entre les différents segments". "Tout porte à croire que les jeunes parents reporteront leurs économies vers des achats à dimension +plaisir+ comme les vêtements et les jeux". La Fédération des industries du Jouet et de la Puériculture (FJP) s'est réjouie "de voir un acteur européen, d'origine française, se développer à l'international, et en particulier aux Etats-Unis". Alors que l'enseigne française réalise pour l'instant 85% de son chiffre d'affaires avec la mode enfants, les ventes du groupe combiné seront mieux réparties entre la maternité (47%), la mode enfantine (46%) et l'équipement de puériculture (8%).

1.800 boutiques dans plus de 40 pays


L'entité fusionnée disposera d'un réseau d'environ 1.800 boutiques dans plus de 40 pays. Le président et fondateur d'Orchestra, Pierre Mestre, sera à la tête de ce détaillant spécialisé qui sera exploité sous le nom d'Orchestra et maintiendra son siège à Saint-Aunès, près de Montpellier. Selon lui, cette opération va permettre aux deux acteurs "d'être plus compétitifs sur le marché en pleine évolution de la distribution" et de générer des bénéfices opérationnels et financiers. Les partenaires visent un excédent brut d'exploitation "(Ebitda) de "76 millions de dollars combiné durant l'exercice 2015" et prévoient "des synergies de coûts annuels anticipées de 15-20 millions de dollars dans les trois ans suivant la fusion".

Plus de 6.000 salariés


Selon les termes de l'accord, les actions de Destination seront échangées contre des certifications d'actions d'Orchestra à un prix implicite de 7,05 dollars par titre qui valorise le groupe américain autour de 100 millions de dollars. Il est quasi-identique au cours de l'action Destination lundi en clôture, mais représente une prime de 34% sur son cours de Bourse avant l'annonce fin mai par le groupe américain d'un projet de changement de contrôle. Contrôlée par la société Yeled Invest, Orchestra Prémaman a réalisé ces deux derniers mois plusieurs opérations sur le capital, dont une levée en Bourse de 39,6 millions d'euros pour renforcer ses fonds propres. Depuis sa fondation en 1995, la société française a acquis plusieurs acteurs du secteur, dont Babycare, Pomme Framboise, Dipaki, Baby 2000, Home Market et Prémaman, la plus ancienne marque tricolore (1947) de vêtements de maternité. Destination Maternity, créée en 1982, emploie environ 4.200 personnes. Orchestra compte plus de 2.500 salariés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie emploi