Montpellier : la première "Folie divine" ou les villas-appartements... en vagues

8 mois après son inauguration, la première "Folie divine" architecturale de Montpellier fait toujours parler d'elle. Surprenante par sa forme, la tour de 9 étages seulement est plutôt sage. Elle est signée de l'architecte britannique d'origine iranienne Farshid Moussavi.

Montpellier - la "Folie divine" du quartier de la Lironde - mai 2018.
Montpellier - la "Folie divine" du quartier de la Lironde - mai 2018. © F3 LR F.Dubault
"Folie Divine" est le premier immeuble d'architecture moderne a avoir vu le jour à Montpellier. Il a été inauguré en septembre 2017.
Au départ du projet municipal entre 2013 et 2015, il devait y avoir une dizaine de tours novatrices sur le plan architectural et urbanistique répartie dans tout Montpellier, le long des lignes de tramway. Au final, seules 3 ou 4 verront le jour.

"Folie divine" est la première terminée et habitée.
Viendront ensuite "L'Arbre blanc" dans le quartier Richter qui est en conctruction et livrable en 2019 et la tour "Higher Roch" dans le quartier de la gare Saint-Roch pour 2020 voire 2021.

Les vagues... "Folie divine"


La tour est conçue comme une superposition de villas dans lesquelles les résidents peuvent profiter d’une intimité maximale tout en étant en symbiose avec la nature environnante. Sa construction a débuté en mars 2016 pour s'achever 18 mois plus tard.
Elle compte 9 étages pour 36 appartements et 2 commerces en rez-de-chaussée. Mais étant située sur un point haut, elle parait plus haute.

A chaque étage, les appartements offrent un large choix d’orientations en plus de nombreux espaces extérieurs : loggias, balcons ou vastes terrasses. L’architecture, pensée avec des courbes, est unique et apporte une grande variété de vues et de connexions entre intérieur et extérieur. Prix de ventre moyen, 4.600 €/m2.

Sa silhouette exceptionnelle se détache du paysage. Comme des vagues ou des nuages, elle offre un spectacle architectural unique au regard des passants.

Montpellier - la "Folie divine" du quartier de la Lironde - mai 2018.
Montpellier - la "Folie divine" du quartier de la Lironde - mai 2018. © F3 LR F.Dubault

Sa forme sculpturale galbée offre un ensoleillement idéal tout au long de l’année. Les matériaux choisis créent un jeu entre les effets de transparence et les reflets métallisés qui contribuent au caractère atypique de l’architecture.

Le neuvième étage, accueille deux appartements de forme circulaire. Une terrasse fait le tour de chacun des appartements, offrant une vue panoramique sur Montpellier et les alentours.

Montpellier - la "Folie divine" du quartier de la Lironde - mai 2018.
Montpellier - la "Folie divine" du quartier de la Lironde - mai 2018. © F3 LR F.Dubault


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
logement société urbanisme aménagement du territoire environnement architecture culture tendances