Montpellier : "L'Arbre blanc", la folie de Fujimoto déploie ses balcons... blancs

La tour sera le point culminant dans la ville de Montpellier. Avec ses 56 mètres de haut, ses 193 balcons suspendus dans le vide et ses dizaines d'ombrières, l'Arbre blanc est un bâtiment unique. Une folie architecturale... à plus de 40 millions d'euros.

Montpellier - la pose des 193 balcons de l'Arbre blanc et des ombrières a commencé - février 2018.
Montpellier - la pose des 193 balcons de l'Arbre blanc et des ombrières a commencé - février 2018. © F3 LR F.Dubault
L '"Arbre blanc" est en construction depuis 2015, sur les bords du Lez, à proximité de la bibliothèque universitaire. Haut de 17 étages, soit 56 mètres, il compte 120 appartements et 152 places de parking en sous-sol. Sans oublier, un bar panoramique en duplex sur le toit, un restaurant au rez-de-chaussée et une galerie d'art.

Montpellier - accrochage des balcons et des ombrières de l'Arbre Blanc - février 2018.
Montpellier - accrochage des balcons et des ombrières de l'Arbre Blanc - février 2018. © F3 LR F.Dubault

Avec un prix de vente moyen de 5.000 euros le m2, selon l'étage, il ne resterait plus que 3 appartements à vendre.

Les travaux sont désormais à "l'accrochage" des ombrières et des 193 balcons de 7 à 8 mètres de long dans le vide pour des surfaces allant de 10m2 à près de 35m2.


Les premiers habitants sont attendus en 2019.

 

Le timelapse des travaux en janvier 2018



Découvrez une autre tour unique à Montpellier... La Folie divine.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
architecture culture urbanisme aménagement du territoire environnement société travaux publics économie logement insolite sorties et loisirs