• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'arbre blanc de Montpellier, la folie architecturale de Sou Fujimoto

Montpellier - le sommet de la future tour de 17 étages de Fujimoto baptisée l'Arbre Blanc / © PROMEO-EVOLIS / SOU FUJIMOTO / LAISNE-OXO - mairie Montpellier
Montpellier - le sommet de la future tour de 17 étages de Fujimoto baptisée l'Arbre Blanc / © PROMEO-EVOLIS / SOU FUJIMOTO / LAISNE-OXO - mairie Montpellier

Ce projet de tour excentrique est une première à Montpellier. L'"arbre blanc" sera construit entre 2015 et fin 2017, sur les bords du Lez à proximité de la bibliothèque universitaire. Haut de 17 étages, 56 mètres, il comptera 120 appartements et au sommet, un restaurant, un bar et une galerie d'art.

Par Fabrice Dubault


Cette construction totalement blanche aux formes novatrices et bizarres est le fruit du travail de l'architecte japonais, Sou Fujimoto.

C'est le premier projet d'un ambitieux programme de 12 constructions, baptisé "Folies architecturales", déclinées dans plusieurs quartiers de Montpellier.

Montpellier : l'arbre blanc, la folie de Fujimoto
Reportage F3 LR : N.Mutel et J.Morch

"Je me suis inspiré directement du climat montpelliérain et d'une qualité de vie tournée vers l'extérieur. Le logement devient ouvert et projeté vers l'extérieur" a dit Sou Fujimoto.

Montpellier - la future tour de Fujimoto, l'Arbre blanc sur les rives du Lez / © PROMEO-EVOLIS / SOU FUJIMOTO / LAISNE-OXO - mairie Montpellier
Montpellier - la future tour de Fujimoto, l'Arbre blanc sur les rives du Lez / © PROMEO-EVOLIS / SOU FUJIMOTO / LAISNE-OXO - mairie Montpellier

La tour va coûter 40 millions d'euros, pour 120 logements (vendus en moyenne 4.900 euros le M2). Des bureaux sont prévus au premier étage et un café avec vue panoramique sera accessible au grand public au 17e et dernier étage. Et 152 places de parking en sous-sol.

Ce projet sera situé dans le quartier Richter, aux abords du Lez, du rond-point Christophe Colomb et du pont Juvénal.

11 autres projets devraient voir le jour d'ici à 2025.

Montpellier - perspective de la tour dans son environnement, entre Richter et Antigone / © PROMEO-EVOLIS / SOU FUJIMOTO / LAISNE-OXO - mairie Montpellier
Montpellier - perspective de la tour dans son environnement, entre Richter et Antigone / © PROMEO-EVOLIS / SOU FUJIMOTO / LAISNE-OXO - mairie Montpellier


11 autres lieux sont pressentis aux abords des lignes de tramway pour les «Folies» architecturales du XXIe siècle

Ligne 1 :
- Mosson Sud (ex parking d’échange)
- Place Manuguerra

Ligne 2 :
- Grisettes (rambla)
- Route de Nîmes

Ligne 3 :
- rue Courreau
- Coteau (carrefour d’Alco)

Ligne 4 :
- Moularès
- Ilot Vernière

Ligne 5 :
- Recambale (cuisine centrale)
- Place Domitienne (faculté de Lettres)
- Ovalie

Le lauréat retenu par la Ville est l’équipe PROMEO-EVOLIS / SOU FUJIMOTO/ LAISNE-OXO

Sou FUJIMOTO (né en 1971 à Hokkaido, Japon) est un architecte japonais. Il fait ses études d'architecture au Japon (Université de Tokyo, Faculté d’ingénierie, Département d’architecture). En 2000, il fonde l’agence Sou Fujimoto Architects. Il acquiert une renommée internationale en 2005 en remportant l'AR - Architectural Review Awards international prestigieux dans la catégorie Jeunes architectes, un prix qui lui a été décerné pendant trois années consécutives, et le Top Prize obtenu en 2006. Il remporte en 2008, le prix JIA (Institut d'architecture du Japon) et la plus haute reconnaissance au World Architecture Festival, dans la section Private House. En 2009, la revue Wallpaper lui a conféré le Design Award. En 2008, Sou Fujimoto a publié « Primitive Future », le texte d'architecture best-seller de l'année. Sou Fujimoto s'inscrit dans l'héritage de la culture japonaise, et se fait connaître en apportant un nouveau regard sur l'architecture, et surtout en produisant des formes inédites. Il appelle son style « l'avenir primitif », et en a fait le titre de son livre. On le considère comme l’un des plus intéressants jeunes architectes japonais apparus récemment, et son vocabulaire formel échappe à toutes classifications aisées.

OXO Architectes a été fondée par Manal Rachdi qui a reçu de nombreuses récompenses nationales et internationales pour ses projets ainsi que ses collaborations. Sa réputation internationale s’est notamment construite grâce à ses projets qui sont hautement avant-gardistes, tant du point de vue technique que programmatique, tout en étant conçus pour utiliser des ressources et des coûts raisonnables.

Nicolas Laisné Associés a été créée par Nicolas Lainé, en 2003. Après des études à l’École d’Architecture de la Ville et des Territoires de Marne-La-Vallée, il a retiré la conviction du rôle fondamental de l’architecte dans l’urbanisme. De sa collaboration avec Jean Nouvel puis avec Steven Holl, il a retenu la souplesse, le sens de l’engagement dans l’espace, l’émulation aussi du travail en équipe internationale, dont l’agence Nicolas Laisné Associés se veut aujourd’hui le reflet.

Sur le même sujet

Carcassonne : la ville inaugure sa première piste cyclable

Les + Lus