Montpellier : le président de la Ligue du Midi convoqué devant le tribunal

Richard Roudier et son fils sont poursuivis pour la mise à sac à la fin du mois de juin des locaux de l'association RAIH à Montpellier. L'association, qui vient en aide aux mineurs étrangers isolés, a porté plainte.

© Capture d'écran
Richard Roudier, le président du mouvement identitaire la Ligue du Midi, et son fils Olivier ont été placés en garde à vue lundi 24 juillet, puis déférés devant le parquet de Montpellier mardi 25 juillet.

Les deux hommes, âgés de 70 et 40 ans, sont poursuivis en justice pour la mise à sac des locaux de l’association Réseau accueil insertion Hérault (RAIH), qui accueille et accompagne les mineurs étrangers isolés.

Les faits se sont déroulés le vendredi 30 juin, en plein milieu de la matinée : Richard Roudier ainsi qu’une demi-douzaine de membres du mouvement d’extrême-droite entrent dans les locaux de RAIH et commencent à briser de la vaisselle, jeter des dossiers à travers la pièce, tout en scandant des slogans anti-immigration.

"Collabos"

"Pas de subvention pour financer l’invasion", "Non non non à l’immigration"… La scène a été filmée et mise en ligne par les identitaires eux-mêmes, qui assument leur action. Visage découvert, Richard Roudier est monté sur une table pour l’expliquer aux membres de l’association, atterrés : "Nous ne laisserons jamais agir les collabos sur Montpellier", peut-on ainsi l’entendre dire.



Poursuivis pour dégradation de biens publics en réunion, lui et son fils sont convoqués devant le tribunal correctionnel le 5 décembre.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers immigration vie associative
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter