Montpellier : la statue décapitée 15 jours après son installation sera réparée et réinstallée au même endroit

Voici la statue, dépouillée et vandalisée... En seulement 15 jours! / © E. Garibaldi / FTV
Voici la statue, dépouillée et vandalisée... En seulement 15 jours! / © E. Garibaldi / FTV

La statue de Lilly Reynaud-Dewar, installée près de la gare de Montpellier a été vandalisée plusieurs fois en quinze jours. Dernier acte de vandalisme en date : la statue n’a plus de tête. Magré ces actes de vandalisme, la statue sera réparée et réinstallée au même endroit.

Par Olivia Boisson


Il aura fallu 15 jours pour dépouiller complètement la statue de Lilly Reynaud-Dewar. La chaîne autour du cou, l’anse du sac, le téléphone portable puis la tête. Tout a été volé. Les passants que nos journalistes ont interrogés sont scandalisés.

C’était magnifique ! Au début, quand j’ai vu la statue de loin, je pensais qu’il s’agissait d’une vraie personne. Je trouve ça dommage de la voir dans cet état. Il n’y a aucun respect pour l’artiste.

Une plainte déposée

L’identité du ou des auteurs des faits reste pour le moment inconnue. En tous les cas, cette statue avait été installée dans le cadre d’un évènement, la Zone Artistique Temporaire (Z.A.T), organisée par la Ville de Montpellier du 8 juin au 28 juillet 2019.

Cet acte de vandalisme intervient également à quelques heures de l’inauguration du MoCo, le nouveau musée d’art contemporain, situé à Montpellier. En aucun cas, l’incident ne remet en cause la volonté d’exposer dans la rue, comme en témoigne Nicolas Bourriaud, le directeur du MoCo.

Une plainte a été déposée. De plus, l’œuvre est surveillée grâce à la vidéosurveillance, donc nous finirons par savoir qui a réalisé cet acte scandaleux. Cette œuvre sera restaurée et réinstallée exactement au même endroit. Il est hors de question de céder face à ce type d’intimidation.

La statue d’aluminium sera donc réparée et réinstallée dans les prochains jours.

Voici le reportage de Sébastien Banus, Enrique Garibaldi et Elvira Diaz.


 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus