Montpellier : des tags incitant à "tuer du flic" sur les murs du commissariat de police

Dans la nuit de mercredi 30 à jeudi 31 décembre, les murs de l'Hôtel de police de Montpellier ont été taggés de deux inscriptions en anglais. Elles incitaient à "tuer du flic" pour "sauver des vies". Des plaintes ont été déposées.

Des tags appelant à tuer des policiers sur les murs du commissariat de Montpellier
Des tags appelant à tuer des policiers sur les murs du commissariat de Montpellier © Unité SGP FO POlice 34

La découverte a été faite le dernier jour de l'année 2020, vendredi 31 décembre au matin, par des fonctionnaires du commissariat central et hôtel de police de Montpellier. Deux inscriptions en anglais sur la façade donnant sur la rue bordant le bâtiment principal : "Save a life, kill a cop !". En français : "Sauvez une vie, tuez un flic !". 

Parmi les premières réactions, celle du syndicat SGP FO Police 34 dans un tweet et un post sur ses réseaux sociaux, jugeant "indignes" ces tags alors que les policiers visés sont en général les premiers mobilisés, à commencer par la nuit de la Saint-Sylvestre pour certes faire appliquer les restrictions de déplacement du couvre-feu, mais par là même "assurer la sécurité de tous".

Bruno Bartocetti, responsable régional SGP FO Police, regrette "ces provocations formulées par des idiots, des lâches, des voyoux qui heureusement ne représentent pas l'ensemble de la société. Cela reste une minorité qui fait parler d'elle. Cela ne nous empêchera pas de travailler pour défendre ce qui est le plus important : la sécurité des citoyens."

Une enquête a été ouverte à partir des relevés d'empreinte et analyse des caméras de vidéo-surveillance.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers société police sécurité