Montpellier : trois incendies dans des parkings souterrains

Les pompiers de l’Hérault sont intervenus trois fois en 48h pour des incendies dans des parkings souterrains à Montpellier. Pas de blessés mais plusieurs véhicules ont brûlé. La question de l’acte criminel se pose. Pour la police, un seul incendie serait d’origine volontaire.

Des pompiers en intervention, image d'illsutration.
Des pompiers en intervention, image d'illsutration. © Arnaud Beinat / MaxPPP

Trois interventions en deux jours

Le premier incendie dans un parking s’est déclaré dans la nuit de lundi à mardi, dans le quartier du bassin Jacques Cœur à Montpellier. Le feu est parti d’un véhicule garé dans le parking souterrain d’un immeuble de six étages et il s’est vite propagé au rez-de-chaussée.

30 appartements ont été évacués et 50 personnes regroupées le temps des opérations d'extinction.

L’incendie ne fera aucun blessé mais huit véhicules au total ont été brûlés.

Cette nuit, les sapeurs-pompiers de l’Hérault sont de nouveau appelés pour un incendie dans le parking d’un immeuble de trois étages situé dans le quartier de la Paillade. Un véhicule a pris feu dans un box. Au total, le temps de l’intervention, 50 personnes ont été prises en charge et évacuées. Il n’y aura encore une fois aucun blessé.

Ce mercredi matin, un troisième incendie s’est déclaré dans un parking souterrain à Montpellier, à nouveau dans le quartier de la Paillade, rue Guilhem de Poitiers. Un véhicule sera totalement détruit par les flammes. Il n’y aura aucun blessé.
 

Pistes criminelles ?


Simple hasard ou acte criminel ? Après cette série de trois incendies intervenant dans des parkings souterrains à Montpellier, la question se pose. S’agit-il d’incendies criminels ?

D’après la sûreté départementale de l’Hérault, le premier incendie dans le secteur du bassin Jacques Cœur à Montpellier, serait d’origine criminelle, trois départs de feu ont été localisés.

Les deux autres, semblerait être d’origine accidentelle toujours selon la sûreté départementale de l’Hérault, même si des enquêtes sont en cours.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers police société sécurité justice pompiers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter