Montpellier : un jeune homme est mort criblé de balles à la Paillade

Mercredi matin, il ne reste que quelques bris de glace sur le parking où un jeune homme de 20 ans a été tué mardi soir, dans le quartier de La Paillade à Montpellier - 26 février 2020. / © Luc Calmels / France TV
Mercredi matin, il ne reste que quelques bris de glace sur le parking où un jeune homme de 20 ans a été tué mardi soir, dans le quartier de La Paillade à Montpellier - 26 février 2020. / © Luc Calmels / France TV

Un jeune homme de 20 ans a été tué mardi soir vers 21 heures 30 sur un parking à proximité de l'arrêt de tramway Saint-Paul, dans le quartier de la Paillade à Montpellier. 
 

Par P.S.

C'est vers 21h30 mardi soir qu'un jeune homme de 20 ans a été visé par une arme d'épaule alors qu'il se trouvait seul au volant de son véhicule dans le parking situé derrière l'arrêt de tramway Saint-Paul, dans le quartier de la Paillade à Montpellier.

Pour l'heure, le type d'arme exact n'est pas précisé mais le jeune homme a été criblé d'une dizaine de balles de gros calibre, ce qui laisse penser à l'usage d'une arme lourde.


Victime connue pour des trafics de stupéfiants

La victime, âgée de 20 ans vivait à Montpellier était défavorablement connu des services de police, notamment pour des trafics de stupéfiants.

Selon les premiers éléments il aurait été visé par plusieurs hommes cagoulés à bord d'une voiture BMW blanche de série 1. Peu de temps après, un véhicule de ce type était découvert calciné à Lattes. Les enquêteurs cherchent à savoir s'il s'agit de la même voiture.
 

Selon Yann Bastière, du syndicat Unité SGP Police, ce type d'événement, en augmentation à Montpellier, inquiète les forces de l'ordre :
 

Nous sommes, je pense, dans un contexte de règlements de comptes à Montpellier. Nous avions déjà tiré la sonnette d'alarme l'été dernier et les armes ont encore parlé le soir de la Saint-Sylvestre... Ce contexte nous inquiète [...] parce qu'il pourrait y avoir des victimes collatérales dans ce quartier très peuplé.


L'enquête en cours a été confiée à la police judiciaire. 

Sur le même sujet

Les + Lus