Bannière résultats municipales

Municipales à Montpellier : alliance Altrad-Ollier-#Noussommes, le temps des explications

En opposition au maire sortant, Philippe Saurel et la liste de gauche de Michaël Delafosse auquel s'est allié EELV, une étonnante alliance Altrad, Ollier et #Noussommes a émérgé hier quelques heures avant la clôture des dépôts de listes. Les trois entités se sont expliquées en conférence de presse. 

Clothilde Ollier, Mohed Altrad et Alenka Doulain présentent leur liste commune pour les municipales à Montpellier.
Clothilde Ollier, Mohed Altrad et Alenka Doulain présentent leur liste commune pour les municipales à Montpellier. © C. Barbet / FTVI

Il y aura bien trois listes au second tour des municipales à Montpellier. Celle du maire sortant, Philippe Saurel, arrivé en tête le 15 mars (19,11%) sa liste n'a pas bougé depuis le 1er tour, une alliance Michaël Delafosse, 2ème (16,66%) avec Coralie Mantion (EELV) et celle de Mohed Altrad arrivé 3ème (13,3%).

Le milliardaire s'est associé au trio Gaillard-Doulain-Ollier, qui avait conclut un pacte pour lutter contre la candidature Saurel. A eux 4, ils représentent plus de 39% des votes du premier tour. Et ils portent la liste "Coeur Ecologie Démocratie" pour le second tour. Mais que peuvent bien proposer comme programme, comme vision d'avenir pour Montpellier, ces 4 personnalités si différentes ?

L'homme d'affaires et capitaine d'industrie, le trublion du net, la tête de liste La France Insoumise #nous sommes et l'ex tête de liste officielle EELV finalement tête de liste EELV non officielle ou dissidente, selon qui l'on écoute. Précisions utiles, Rémi Gaillard ne figure pas dans cette liste, seul 1 colistier l'intègre, notamment pour mener à bien le projet en faveur du bien-être animal. 


Ce mercredi 3 juin, Mohed Altrad, Clothilde Ollier et Alenka Doulain ont précisé leur vision lors d'une conférence de presse. "Notre nouvelle alliance surprend, interroge, enthousiasme" indique #Noussommes sur sa page facebook.

 

La seule bataille qui se perd est celle qui s’abandonne (Alenka Doulain)


Alenka Doulain, ex-tête de liste se défend: "C'est par 46 voix favorables contre 38, que le choix a été validé à 55% de poursuivre le chemin de nos engagements par la porte ouverte de Mohed Altrad et sa volonté d'union. Cette démarche inédite portera nos engagements en faveur d’écologie populaire, animalisme et démocratie". Et expliquer: "La seule bataille qui se perd est celle qui s’abandonne".

 


Ce mercredi 3 juin, Mohed Altrad, Clothilde Ollier et Alenka Doulain ont précisé leur vision lors d'une conférence de presse. "On a pris une décision importante c’est une grande alliance de celles et ceux qui veulent que la ville change. Il faut mettre l’intérêt de notre ville au dessus des partis", a confirmé Alenka Doulain.

 

Dans cette ville, la gouvernance a toujours été assurée par une seule et même personne. J'ai toujours été contre cette façon de faire (Mohed Altrad)


"Dans cette ville, la gouvernance a toujours été assurée par une seule et même personne. J'ai toujours été contre cette façon de faire", égratigne Mohed Altrad, qui n'a jamais caché ses divergences avec Philippe Saurel, déjà en tant que président du club de rugby local, le MHR. "Je ne crois pas en la personne providentielle. Nous allons faire un managment collégial," affirme le chef d'entreprise.

L'urgence écologique, sanitaire et économique prime au delà des divergences (Clothilde Ollier)


"J'entends que cette alliance peut surprendre. Mais l'urgence écologique, sanitaire et économique prime au delà des divergences", explique à son tour Clothilde Ollier. Son allié de la liste "Rassemblement des écologistes et de la gauche", le collectif confluence, proche des Insoumis n'avait déjà pas apprécié son pacte avec Rémi Gaillard et #Noussommes mais cette alliance avec Mohed Altrad passe encore moins: "Nous dénonçons cet accord, il ne peut être fait en notre nom, il trahit nos valeurs et la campagne sociale, écologique et démocratique que nous avons portée au cours de ces derniers mois". Un texte signé par 42 co-listiers.

L'objectif est que je devienne maire et président de la Métropole et de créer un collectif pour ensuite passer la main (Mohed Altrad)

"Il n'y aura pas de conflits d'intérêts entre elles et moi", assure Mohed Altrad. "L'objectif est que je devienne maire et président de la Métropole et de créer un collectif pour ensuite passer la main". 

Le programme économique de cette liste devrait être dévoilé la semaine prochaine. Elle annonce également vouloir investir 100 millions d'euros dans l'écologie. "On fera ce que l'on dit", affirme Mohed Altrad. 
 

 

Les résultats du 1er tour 2020 à Montpellier
Avec seulement 34,61% de participation au 1er tour le 15 mars, voici les résultats des 14 listes candidates.
 
  • Philippe SAUREL (DVG) = 19,11%
  • Michaël DELAFOSSE (PS-PCF) = 16,66%
  • Mohed ALTRAD (DIV) = 13,30%
  • Rémi GAILLARD (DIV) = 9,58%
  • Alenka DOULAIN (LFI) = 9,25%
  • Coralie MANTION (EELV) = 7,42%
  • Clothilde OLLIER (DIV ECO-GEN) = 7,25%
  • Patrick VIGNAL (LREM) = 6,10%
  • Olaf ROKVAM (RN) = 4,78%
  • Alex LARUE (LR-UDI) = 3,83%
  • Jean-Louis ROUMEGAS (DIV ECO) = 1,61%
  • Kamy NAZARIAN (UPR) = 0,52%
  • Maurice CHAYNES (LO) = 0,41%
  • Sylvie TROUSSELIER (EXG) = 0,12%
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter