Municipales à Montpellier : un pacte entre Rémi Gaillard, Nous Sommes et Clothilde Ollier

A eux trois, ils ont rassemblé plus de 26% des voix. Le pacte que viennent de sceller Rémi Gaillard, Nous Sommes et Clothilde Ollier a pour objectif de peser sur le second tour de l'élection municipale programmé le 28 juin. Mais les alliés d'Ollier critiquent déjà cette initiative.
A eux trois, ils ont rassemblé plus de 26% des voix. le pacte que viennent de sceller Rémi Gaillard, Nous Sommes et Clothilde Ollier a pour objectif de peser sur le second tour de l'élection municipale programmé le 28 juin. 
A eux trois, ils ont rassemblé plus de 26% des voix. le pacte que viennent de sceller Rémi Gaillard, Nous Sommes et Clothilde Ollier a pour objectif de peser sur le second tour de l'élection municipale programmé le 28 juin.  © G. Bonnefont, R. De Hullessen / Maxppp
Une addition de voix au 1er tour ne vaut pas élection au second tour. Mais la plateforme "Nous sommes n'importe qui, nous avons l'écologie en commun" que viennent de signer Rémi Gaillard, Clothilde Ollier et Nous Sommes (tête de liste: Alenka Doulain) veut peser sur l'issue du scrutin. 
 

Rémy Gaillard avait créé la surprise en obtenant le 15 mars 9,58 %, Nous sommes 9,25% et Clothilde Ollier 7,25%. En additionnant ces résultats, les trois listes ont rassemblé 26,08% des voix. "C’est plus d’un quart des électeurs et la place faite aux propositions et le nombre de sièges doivent être proportionnels. CQFD. Et un triangle des Bermudes, ça va créer des turbulences", nous expliquait Rémi Gaillard.

"Nous voulons que ces suffrages soient portés lors du second tour. Nous construisons cet outil pour permettre aux gens ordinaires qui nous ont soutenus de faire entendre leur voix", expliquent-ils.

Nous ne venons pas à vous pour quelques strapontins, nous voulons co-gérer la ville en veillant aux intérêts des Montpelliérains que nous représentons


Pour rappel, Philippe Saurel, maire sortant, était arrivé en tête du scrutin avec 19,11% devant Michaël Delafosse (16,66%) qui lançait dès le lendemain de l'élection un appel au rassemblement écologiste et citoyen et Mohed Altrad (13,3%). Ils sont tous les trois qualifiés pour le second tour. "Nous ne venons pas à vous pour quelques strapontins, nous voulons co-gérer la ville en veillant aux intérêts des Montpelliérains que nous représentons" expliquent Rémi Gaillard, Alenka Doulain et Clothilde Ollier.

Et ils poursuivent: "Nous discuterons avec chacun d'entre vous pour imaginer et consolider les conditions de nos travaux futurs, nous n'attendons pas des promesses fécondes à effets stériles, nous ne sommes pas à vendre.".


Premières fissures... déjà !

Mais comme à Montpellier, les choses ne sont jamais simples, ce bel esprit d'équipe se fissure déjà quelques heures après cette annonce. Le collectif Confluence, allié de Clothilde Ollier n'apprécie pas la démarche de ce rapprochement éventuel avec Philippe Saurel ou Mohed Altrad. "Il est hors de question d'amorcer un quelconque dialogue ou de quelconques négociations avec la liste menée par le Macroniste et fossoyeur de notre ville Philippe Saurel, ni de discuter pour monter une liste "Merci Patron" avec le milliardaire Altrad. Comment est-il possible d'écrire que l'on peut envisager de "cogérer la ville" avec ces représentants de la droite ?!?"

Saurel et Altrad: Nous n'avons rien à faire avec ces gens-là (Confluence)


Dans un communiqué, l'équipe de la députée Muriel Ressiguier poursuit:  "Nous n'avons rien à faire avec ces gens-là. Pour nous il ne peut y avoir un dialogue qu'avec une seule liste, la seule liste à gauche ayant passé les 10%, celle menée par Michaël Delafosse". Et de prévenir: "Nous serons attentifs aux événements de ces prochains jours et nous saurons prendre nos responsabilités".

Le dépôt des candidatures pour le second tour des élections municipales du 28 juin prochain a été fixé du 29 mai au 2 juin, a annoncé mercredi le ministre de l'Intérieur.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections philippe saurel europe écologie les verts