Pendant la Covid, la galerie de Villeneuve-lès-Maguelone propose une visite virtuelle

L'exposition mêle l’art et la nature. Les artistes ont dû s'adapter à la crise sanitaire pour exposer dans cette galerie éphémère située au coeur des salines de Villeneuve-lès-Maguelone, près de Montpellier.

En raison de l'épidémie, la galerie de Villeneuve-Lès-Maguelone est fermée, mais la visite est possible en 3D.
En raison de l'épidémie, la galerie de Villeneuve-Lès-Maguelone est fermée, mais la visite est possible en 3D. © B. De Tugny/FTV

Après dix jours de résidence d'artistes, la maison des Salines est fin prête pour la visite. Mais l'œil qui profite pour l'instant de l'exposition n'a rien d'humain. C'est une caméra dotée de 9 capteurs qui tourne à 360°. L'objectif : scanner la pièce en trois dimensions.

"Cela permet une visite immersive et une visite à distance. Idéal pour apporter culture chez les gens", souligne Agathe Catel, opérateur de prise de vue 3D.

Emotion... digitale

Car cette 9e édition de la galerie éphémère ne pourra accueillir de public cette année. Et les dix artistes qui ont investi les lieux depuis une semaine se retrouvent privés de l'occasion de présenter leur oeuvre au public.

"L'intérêt, c'est de se confronter au public, de voir les réactions de chacun. Là c'est un peu triste de se dire qu'on sera sur un format beaucoup plus digital mais c'est le jeu, on essaie de faire avec, du coup on va essayer de mettre le paquet sur les autres médias, sur toutes les plateformes digitales en essayant de véhiculer l'atmosphère mais à travers l'écran" ajoute Arkane Street-artiste peintre.

Se réiventer

Pour l'équipe en charge de l'évènement, il a fallu réfléchir pour transformer la contrainte sanitaire en occasion de se réinventer, ou comment offrir au visiteur virtuel une expérience la plus complète possible.

"On a décidé de montrer en amont les pièces en train de se construire, les techniques. On l'a fait durant la résidence via les réseaux sociaux. Beaucoup de matière va sortir également sur la visite interactive".

C'est aussi le challenge de tirer le sensible du numérique.

Cahutee Milk, directeur artistique

Cette visite virtuelle, augmentée d'interviews et d'ambiance sonores pour s'imprégner de l'atmosphère des lieux, devrait être mise en ligne courant février.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture coronavirus/covid-19 santé société peinture art internet économie technologies nature réseaux sociaux