• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Polémique au Montpellier handball : Canayer répond à Guigou

"L'entraîneur que je suis n'a aucune raison de le sanctionner." Patrice Canayer, également manager général du MHB n'entend pas mettre de l'huile sur le feu. La veille, Michaël Guigou, dont le contrat n'est pas renouvelé, l'avait ciblé dans ses attaques. / © ALBERTO ESTEVEZ/EFE/Newscom/MaxPPP
"L'entraîneur que je suis n'a aucune raison de le sanctionner." Patrice Canayer, également manager général du MHB n'entend pas mettre de l'huile sur le feu. La veille, Michaël Guigou, dont le contrat n'est pas renouvelé, l'avait ciblé dans ses attaques. / © ALBERTO ESTEVEZ/EFE/Newscom/MaxPPP

"L'entraîneur que je suis n'a aucune raison de le sanctionner." Patrice Canayer, également manager général du MHB n'entend pas mettre de l'huile sur le feu. La veille, Michaël Guigou, dont le contrat n'est pas renouvelé, l'avait ciblé dans ses attaques.

Par Olivier Le Creurer

"Nous avons déjà expliqué plusieurs fois la stratégie du club (faire la place pour que de nouveaux leaders émergent, ndlr)," a tenu à rappeler Patrice Canayer, ce vendredi, en conférence de presse. "Ensuite, je ne vais pas commenter les propos de Michaël Guigou. mais l'entraîneur que je suis, n'a aucune raison de le sanctionner. il n'y a aucune raison qu'il ne joue pas le match de samedi." Le MHB reçoit Meshkov Brest (Bielorussie) en ligue des champions, à Bougnol.


L'entraîneur que je suis, n'a aucune raison de le sanctionner

 


Le manager général du MHB n'entend donc pas souffler sur les braises et repliquer aux propos tenus par le joueur la veille. La gouvernance du club se heurte à la volonté d'un seul homme… Or, un club, qui plus est de la dimension du MHB, n’appartient pas à un seul homme, mais à tous ceux qui contribuent à le faire vivre." Michaël Guigou visait alors précisemment Patrice Canayer.

Le MHB avait proposé au joueur un contrat d'entraîneur mais lui souhaite continuer à jouer avec pour objectif: disputer les jeux olympiques de Tokyo en 2020.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus