Polémique : il fait la promotion de nouveaux vols pour le week-end, le patron de l’aéroport de Montpellier étrillé sur les réseaux sociaux

Dans un tweet vidéo de 43 secondes, le président du directoire de l'aéroport de Montpellier a vanté les 24 destinations phares de l'hiver... en avion, "pour profiter d'un week-end ou de vacances", au départ de la capitale du Languedoc. Il n'en fallait pas plus pour créer une polémique au moment où la crise énergétique et le changement climatique remettent en question l'utilité des vols courts et moyens courrier.

"L'aéroport de Montpellier va bien". C'est le message que voulait faire passer, Emmanuel Brehmer, le président du directoire, lors d'une interview vidéo pour le média Claap Montpellier.

En effet, le trafic post-Covid a repris du poil de la bête, le dirigeant explique : "Fin août 2022, nous avons retrouvé 93% du trafic d'avant crise Covid en 2019" et l'aéroport vient d'annoncer un total de 24 dessertes hivernales, 8 en France (Brest, Caen, Lille, Nantes, Orly, Roissy, Rennes et Strasbourg) et 16 en Europe ou autour du bassin méditerranéen (Alger, Oran, Madrid, Séville, Athènes, Rome, Luxembourg, Casablanca, Fès, Marrakech, Nador, Amsterdam, Lisbonne, Londres, Bâle-Mulhouse et Tunis).

Et Emmanuel Brehmer précise que ces destinations sont idéales pour un week-end ! Grave erreur de communication pour de nombreux twittos qui prônent la sobriété énergétique et la réduction des émissions de CO2.

Air du temps et changement du schéma de pensée

Il n'en fallait pas plus pour mobiliser les associations écologistes et les militants décroissants. Un week-end en avion... non !

Greenpeace Montpellier parle de propos irresponsables à l'heure de la crise climatique et où le GIEC alerte sur le dérèglement rapide du climat.

Idem pour le mouvement citoyen Alternatiba Montpellier qui met en avant les émissions de CO2 des trajets en avion.

Les militants pour le climat ne sont pas en reste, notamment avec des élans chiraquiens.

D'autres sont plus directs et expéditifs.

Pour sa défense, l'aéroport met en avant la nécessité de la rentabilité économique du site et l'emploi mais aussi et surtout le fait que les bons chiffres de fréquentation sont obtenus avec moins de rotations et de sièges proposés aux clients qu'en 2019. Donc, il y a une optimisation de la capacité et du remplissage des avions. Ce qui se traduit par un meilleur bilan carbone, pollution et énergétique par passager.

Une fréquentation en hausse

197.251 passagers ont été accueillis au mois de juillet 2022, contre 151.735 le même mois l'an dernier. En août, l'aéroport a traité 212.229 passagers (168.120 en août 2021).

En tout, du 1er janvier au 31 août 2022, le trafic cumulé de l'aéroport Montpellier-Méditerranée s'établit à plus d'un million de passagers (1.190.198 passagers), contre 598.198 sur la même période, l'année passée. Dont 44% sur des vols de ou vers Paris.

En 2021, l'aéroport a accueilli 1,1 million de voyageurs, contre 805.900 en 2020 et 1,93 million en 2019.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité