Rixe devant Le Polygone à Montpellier : la mère du jeune homme agressé à la machette témoigne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Léa Bouquet .

Vendredi en fin d'après-midi, une rixe a éclaté entre deux groupes devant le centre commercial Le Polygone à Montpellier. Trois personnes ont été blessées, dont un jeune homme de 20 ans frappé avec une machette. Rapidement pris en charge, il a pu sortir de l'hôpital ce samedi matin. 

Vendredi soir, 17h30. Benjamin* (les prénoms ont été modifiés), 20 ans, rejoint son groupe d'amis après les cours pour boire une bière en extérieur. Il écrit un SMS à sa mère, Vanessa*, pour la prévenir. "Je rentrerai un peu plus tard que d'habitude ce soir, ne t'inquiète pas."

Quelques minutes plus tard, le téléphone de la mère de famille sonne. Son mari, pompier, l'informe que leur fils vient d'être agressé. Il a pu avoir des informations par des collègues, qui l'ont pris en charge.

Benjamin est rapidement transféré à l'hôpital Lapeyronie de Montpellier, où il effectue une batterie de tests : les examens ne montrent pas d'hémorragie mais les plaies, plutôt profondes, ont dû être recousues. Le jeune homme a pu regagner son domicile ce samedi matin, vers 6 heures.

Retour sur les faits

Vanessa n'a pas dormi de la nuit, après avoir entendu la version des faits de son fils. "Après les cours, il est allé chercher quelques bières pour prendre l'apéro avec ses amis : c'est un garçon sérieux, il voulait juste se détendre un peu après sa semaine." 

Pack à la main, Benjamin se trouve devant l'entrée principale du centre commercial Le Polygone, lorsqu'il est interpellé par un homme. "Donne-moi tes bières", lui ordonne-t-il. Le jeune homme refuse : "Tu n'es pas mon pote, je ne vois pas pourquoi je te donnerais mes bières." L'individu insiste : "Si tu ne me donnes pas tout de suite ta bouteille, je t'encule." Benjamin riposte : "Ne me manque pas de respect, je ne veux pas te donner mes bières." L'étudiant reçoit alors un premier coup de poing.

Benjamin m'a raconté qu'une bande d'au moins quinze personnes était sortie de nulle part quelques secondes plus tard, ils étaient cachés au niveau du Passage de l'Horloge. Ils s'en sont pris à mon fils et à ses amis.

Vanessa, mère de Benjamin.

Face à leurs agresseurs, les jeunes Montpelliérains se défendent comme ils le peuvent. Alors que Benjamin est occupé à esquiver les coups d'un des individus, il est violemment heurté par une machette dans le bas du dos. "Il a été relativement épargné, heureusement qu'il portait des vêtements épais", se rassure Vanessa. "Mais son blouson a été complètement déchiré."

La mère de famille se désole de cet acte de violence gratuite.

Mon fils n'est pas un bagarreur : c'est juste quelqu'un qui ne se laisse pas marcher sur les pieds car il aime la justice. Je n'en reviens pas qu'on ait pu s'en prendre à lui pour si peu. Il n'avait absolument rien fait !

Vanessa, mère de Benjamin.

Une enquête a été ouverte pour tenter de déterminer les circonstances de l'agression. Benjamin doit aller porter plainte ce samedi après-midi et se soumettra également à un examen médical. Lors de la rixe, deux de ses amis ont été légèrement blessés et doivent également effectuer une déposition.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité