• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Route du rhum : Kito de Pavant repasse quatrième de la catégorie Class40

Kito de Pavant avant son départ de Saint-Malo pour la 11ème édition de la Route du Rhum. Le skippeur du Grau du Roi est actuellement quatrième de sa catégorie, la class40. / © Thomas Brégardis/MaxPPP
Kito de Pavant avant son départ de Saint-Malo pour la 11ème édition de la Route du Rhum. Le skippeur du Grau du Roi est actuellement quatrième de sa catégorie, la class40. / © Thomas Brégardis/MaxPPP

Alors que Francis Joyon a remporté cette nuit la Route du Rhum dans la catégorie Ultimes, les autres bateaux sont encore bien loin. Kito de Pavant se situe au niveau des Canaries et redevient quatrième au classement.  

Par Margaux Tertre

Pour les ultimes, les plus grands bateaux de la Route du Rhum, le dénouement s'est joué au petit matin ce lundi vers 04h30 (heure de la métropole). Après avoir fait toute la course en tête, François Gabart se fait doubler dans les trente derniers miles à l'approche de Pointe-à-Pitre par Francis Joyon qui s'impose avec 7 minutes d'avance.
À 62 ans, il bat le record de l'épreuve en 7 jours, 14 heures, 21 minutes et 47 secondes malgré une 11ème édition marquée par les conditions météorologiques particulièrement difficiles.  


Kito de Pavant passe troisième 


Pour Kito de Pavant, l'arrivée est encore loin. À bord de son monocoque Class40, Made in Midi, il se situe actuellement au large des Canaries. L'Héraultais est est à nouveau quatrième derrière Yoann Richomme, Phil Sharp et Aymeric Chappellier. Ce lundi matin, il avait gagné une place le temps de quelques heures pendant lesquelles, le bateau du troisième n'était plus localisé.
 

Comme depuis le début de la course, une météo très capricieuse mène la vie dure aux skippers. Kito de Pavant raconte sur son blog ses "frayeurs" qu'il a eu pendant une "nuit tonique". "Ici donc, loin des Antilles, la fatigue commence à se faire sentir ", écrivait-il dimanche après de nombreuses nuits sans sommeil.
Ce lundi, il explique avoir perdu du temps.

Ma position sous le vent m'a fait perdre beaucoup de terrain toute la journée d'hier sur mes prédécesseurs. [...]  Mais la route est longue et encore semée d'embuches. La moindre sortie de route peut coûter cher

Kito de Pavant a aussi tenu à saluer la victoire de Francis Joyon :

C’est incroyable ce qu’il arrive à faire à plus de 60 ans, ces bateaux ne sont pas simples physiquement, ça demande beaucoup de dépense d’énergie, il est exemplaire. François doit forcément être déçu, mais il a le temps de gagner d’autres Route du Rhum. Ça me fait plaisir que ce ne soient pas toujours les petits jeunes qui gagnent, c’est bien qu’il y ait de la place pour les grandes figures comme Francis

Jean-Pierre Balmès quatrième et Alexia Barrier à l'arrêt 

Autre engagé dans la course, Jean-Pierre Balmès est également quatrième avec son multicoque. Il se trouve actuellement entre Madère et les Canaries. 
Alexia Barrier, la skippeuse de la Grande Motte, est elle toujours à Concarneau, au sud de la Bretagne. La semaine dernière, elle avait dû s'arrêter pour réparer sa girouette. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus