Rugby : Mohed Altrad veut devenir actionnaire majoritaire du club anglais de Gloucester

Mohed Altrad, président du Montpellier Hérault Rugby / © eurosport
Mohed Altrad, président du Montpellier Hérault Rugby / © eurosport

Le président du MHR veut mieux implanter le groupe Altrad au Royaume-Uni, où il réalise 25% de son chiffre d'affaires. Pour augmenter "la visibilité" de son entreprise, il essaie de convaincre les organisateurs des Coupes d'Europe de rugby de l'autoriser à devenir actionnaire du club de Gloucester.

Par Fabrice Dubault


Selon nos confrères de l'Equipe, Mohed Altrad veut acquérir 55% des actions de Gloucester, patrimoine du rugby britannique, via une filiale du groupe Altrad.
Le but étant aussi de rebaptiser le Kingsholm Stadium de Gloucester du nom de son entreprise, comme il l'a fait à Montpellier avec le stade Yves du Manoir devenu Altrad Stadium.
Une opération de naming pour accroître l'image et la notoriété de son groupe.

Nous sommes là-bas des inconnus, atteste le président du MHR, et nous avons naturellement décidé d'investir pour le développement de notre image. L'étude que nous avons menée révèle que le rugby est le vecteur idéal" déclare Mohed Altrad dans un article dans l'Equipe.


Avec Montpellier et Gloucester, Altrad aurait 2 clubs européens de rugby


L'instance organisatrice des compétitions européennes (EPCR) n'a pas donné son aval à la reprise du club anglais par Altrad. Pour l'EPCR, il pourrait y avoir conflit d'intérêts.

"Je comprends ce point de vue, assure Mohed Altrad, c'est pourquoi nous avons adressé à l'EPCR une charte d'éthique et de gouvernance afin de préciser nos intentions. Notre engagement ne se limiterait pas aux seules équipes professionnelles, il s'intégrerait dans une volonté d'évolution des deux entités en misant par exemple sur la formation, pourquoi pas avec l'ouverture d'une académie".

Le club de rugby de Gloucester est actuellement 6e du championnat d'Angleterre, juste à mi-tableau. A 15 points des Saracens.

Cet intérêt de Mohed Altrad pour un club de rugby anglais, est-il de nature à changer les relations entre l'homme d'affaires montpelliérain et le club du MHR ?

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus