• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Rugby : le rachat de Gloucester par Mohed Altrad en bonne voie

Mohed Altrad, président du Montpellier Hérault Rugby / © eurosport
Mohed Altrad, président du Montpellier Hérault Rugby / © eurosport

Les Fédérations anglaises et françaises de rugby ont déjà donné leur accord pour un rachat de Gloucester par Mohed Altrad, déjà propriétaire du club de rugby de Montpellier. Mohed Altrad a maintenant besoin de l'accord de World Rugby et de l'EPCR, l'organisateur des coupes d'Europe.

Par Zakaria Soullami


La proposition de rachat de Gloucester par Mohed Altrad, le propriétaire du club de rugby de Montpellier, a été transmise à World Rugby afin d'examiner d'éventuels conflits d'intérêts, a annoncé vendredi l'EPCR, l'organisateur des coupes d'Europe, dans un communiqué.

Le rachat de Gloucester par Altrad en bonne voie


"Disposer du contrôle dans deux clubs nécessite l'accord des fédérations respectives ainsi que ceux de World Rugby et de l'EPCR elle-même", écrit l'EPCR. 
Or, les Fédérations anglaises et françaises de rugby ont déjà donné leur accord, comme le rappellent nos confrères de L'Equipe.
Mohed Altrad n'a plus besoin "que" de l'accord de World Rugby, l'organisme international qui gère le rugby à XV, et de l'EPCR, l'organisateur des coupes d'Europe.

Eviter de "potentiels conflits d'intérêts"


"EPCR a écrit à ces trois organisations pour avoir leur position sur la question", précise l'organisateur des coupes d'Europe, expliquant vouloir préserver "l'intégrité et l'image de ses compétitions auxquelles ces deux clubs participent en évitant de potentiels conflits d'intérêts".

Gloucester reconnaît des contacts avancés


Mohed Altrad, président du groupe Altrad, est actionnaire majoritaire du MHRC depuis 2011. Gloucester, qui avait reconnu la semaine dernière être en discussion avec l'homme d'affaires français, est l'un des plus anciens clubs anglais. Créé en 1873, il n'a été sacré qu'une seule fois champion d'Angleterre en 2002.

Les 2 clubs "resteront des entités séparées"


"Si un investissement se réalise, Gloucester et Montpellier resteront des entités séparées, indépendantes et autonomes l'une de l'autre. Les deux clubs seraient extrêmement vigilants à maintenir leur propre identité, culture et direction", avait tenu à rassurer le club du sud-ouest de l'Angleterre.

A lire aussi

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : Henri Joyeux s'en défend

Les + Lus