Top 14 : Montpellier gagne sa place en demi-finale en battant Pau 45 à 13

TOP 14 / Montpellier s'est imposé face à Pau 45 à 13 ce samedi 28 avril à domicile / © MAXPPP / ESDOURRUBAILH
TOP 14 / Montpellier s'est imposé face à Pau 45 à 13 ce samedi 28 avril à domicile / © MAXPPP / ESDOURRUBAILH

Montpellier a assuré sa qualification pour les demi-finales du Top 14, sans même passer par les quarts de finale en surclassant 45 à 13 Pau samedi à l'Altrad Stadium lors de la 25ème et avant-dernière journée de Top 14.

Par JM avec AFP

Septième finale en huit saisons


Pour la deuxième fois de son histoire, le MHR, aux mains du président Mohed Altrad depuis 2011, oblitère un aller direct pour la demi-finale (2014) et par ailleurs s'apprête à vivre la phase finale pour la septième fois en huit saisons.




Carton plein à la maison. L'entraîneur Vern Cotter marque de son empreinte sa première saison à la tête de l'équipe montpelliéraine grâce à un parcours sans-faute à domicile: treize matches, treize victoires dont onze bonifiées.

La seconde période a fait la différence


Emmené par une équipe presque au complet, Montpellier a effectué la différence lors de la seconde période, concrétisant cinq de ses six essais, et a balayé les approximations palpables avant la pause.
Pau préserve un mince espoir d'arracher la qualification pour la phase finale, mais n'a pas son destin en mains. En attendant le déplacement de La Rochelle (8e) à Toulouse dimanche, il conserve la 7e place à deux points de Castres, puni à Toulon (59-13).

Lors de la première période (10-6), Montpellier  peinait à mettre en place son jeu et se heurtait à la défense paloise. Choix contestables, ballons tombés, manque de soutien, il n'inscrivait qu'un essai sur l'un de ses trop rares mouvements aboutis.

A la 23e minute, le demi de mêlée sud-africain Ruan Pienaar ajustait un coup de pied parfait pour l'ailier Benjamin Fall qui relayait au centre sud-africain François Steyn.

Solidaire et déterminé, Pau restait dans le match grâce à l'efficacité de son buteur et demi d'ouverture néo-zélandais Tom Taylor, auteur de deux pénalités.

Autour d'avants conquérants, et d'une mêlée stable, Montpellier se reprenait après la pause et prenait les choses en main pour inscrire deux essais en onze minutes. Le demi d'ouverture néo-zélandais Aaron Cruden aplatissait entre les poteaux (46), avant que l'ailier fidjien Nemani Nadolo ne marque son dix-septième essai de la saison (51).

Après l'unique essai de Pau, sur un penaltouche (58), le MHR consolidait son succès par trois essais de ses avants Bismack Du Plessis (64), Paul Willemse (68) et Louis Picamoles (75).

Un beau feu d'artifice pour boucler la phase régulière du championnat.

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus