Squatt de Luttopia aux archives départementales de Montpellier : jugement attendu le 12 juillet

Image d'illustration - squatt de Luttopia Montpellier / © F3 LR
Image d'illustration - squatt de Luttopia Montpellier / © F3 LR

Le collectif Luttopia restera-t-il dans les anciennes archives départementales, situées dans le quartier des Beaux-Arts de Montpellier ? Depuis 19 mois, 150 personnes vivent dans ce lieu, propriété de la ville de Montpellier. La cour d'appel rendra sa décision le 12 juillet.

Par Carine Alazet

Le bâtiment des archives départementales est vacant depuis 2007. Le collectif Luttopia l'occupe depuis presque 2 ans pour héberger 150 personnes environ. Un lieu d'utilité publique selon le collectif, face aux lacunes des services sociaux. 

La ville de Montpellier, propriétaire des lieux, souhaite le récupérer.


En 1ère instance, les juges montpelliérains ont accordé un délai de 8 mois aux squatteurs. La mairie a fait appel du jugement.

L'audience s'est déroulée hier jeudi 7 juin.

L'avocat du collectif Luttopia, Nicolas Gallon, a fait valoir qu'il n'y a aucun projet précis pour le site, que l'occupation est paisible et que les services sociaux sont débordés.

L'avocate de la mairie, Anne-Sophie Datavera, a argumenté que les squatteurs n'ont fait aucune démarche depuis un an pour tenter de trouver d'autres solutions que l'occupation illégale des anciennes archives départementales.

Droit au logement ou droit de propriété, la cour d'appel rendra son jugement le 12 juillet.

Montpellier : les squatteurs des anciennes archives départementales seront fixés sur leur sort le 12 juillet
Le collectif Luttopia occupe les archives départementales depuis presque 2 ans. La ville souhaite récupérer le bâtiment situé quartier des Beaux-Arts. Reportage à l'audience de la cour d'appel de Montpellier Laurent Beaumel et Nicolas Chatail - F3 LR

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Occitanie : la Région investit 1 milliard dans les lycées, un record en France

Les + Lus