Stationnement payant à Mauguio-Carnon : le maire fait marche arrière sous la pression, les riverains réclament la gratuité sur 9 mois

Des dizaines de riverains de Mauguio-Carnon, près de Montpellier, étaient rassemblées ce samedi matin, devant la mairie pour dénoncer le projet de parking payants dans la station balnéaire. Des places gratuites de stationnement que le maire voulait rendre payante toute l'année. Face à la polémique, il a modifié sa copie. Mais pour les riverains, c'est encore trop.

La manifestation a réuni les riverains de Mauguio-Carnon contre le projet du maire de rendre le stationnement payant dans la commune.

Carnon est la dernière station balnéaire de l'Hérault où le stationnement, 4.300 places, est entièrement gratuit. Chaque année, elle accueille 1 million de touristes et visiteurs.

Du tout gratuit, au tout payant

La première version du projet consistait en un passage du tout gratuit au tout payant, tous les jours de l'année de 8h à 22h. Ce qui a fait évidemment bondir riverains et commerçants.

La commune était divisée en 4 zones. La plus éloignée de la mer, zone verte à 1€20/h, la zone orange à 1€60/h, la zone violette à 5 euros la première heure, limitée à 3 heures et la zone rouge à 30 minutes gratuites et 2h30 de stationnement maximum, à 6€ la première heure...

Pour les riverains, des abonnements annuels étaient possibles. 20€ pour la première voiture, hors zone rouge, 100€ pour une seconde voiture et 200€ pour les suivantes. Les professionnels étaient concernés à hauteur de 100 à 200€/an.

Seul le parking du Lido, entre le Petit et le Grand Travers, et son millier de places, restait gratuit.

Mais cette décision votée en conseil municipal, en février 2023, qui était applicable au 1er juin prochain, a soulevé un vent de fronde.

durée de la vidéo : 00h01mn47s
Des dizaines de riverains de Mauguio-Carnon, près de Montpellier, étaient rassemblées ce samedi matin, devant la mairie pour dénoncer le projet de parking payants dans toute la station balnéaire. Des places gratuites de stationnement que le maire voulait rendre payante toute l'année. Face à la polémique, il a modifié sa copie. Mais pour les riverains, c'est encore trop. ©FTV

6 mois gratuits et 6 mois payants

Devant la révolte des habitants et la création du collectif anti-parkings payants de Carnon, la municipalité a décidé de revoir largement sa copie. Elle a aussi organisée 4 réunions de concertation avec la population, les commerçants et les professionnels du tourisme.

Conclusion, la mairie met en oeuvre la tarification saisonnière et des tarifs moins chers.

Les parkings de Carnon resteront gratuits du 1er octobre au 31 mars, soit 6 mois sur 12. Et sur la période payante, les tarifs seront plus progressifs et moins chers.

La zone verte sera étendue de 880 places à 1.450. La zone violette est supprimée. Enfin, la gratuité de la zone rouge est portée de 30 minutes à 1 heure. Pas de changement pour les abonnements.

Cette version révisée ne satisfait pas tous les Melgoriens et Carnonais. Certains, ce samedi matin, à la manifestation, demandaient encore des concessions de la mairie.

On demande de restreindre la période payante de mi-juin à mi-septembre seulement, soit la vrai saisonnalité touristique. Et 2 heures gratuites dans le nouveau parking car sinon, il n'y aura plus du tout de parking gratuit.

Aymeric Héliot, groupement pour le stationnement à Carnon.

Le conseil municipal doit se prononcer sur cette nouvelle mesure, le 11 avril.