• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Top 14 : Montpellier arrache la victoire 12-11 à la dernière seconde face à La Rochelle

Montpellier exulte après sa victoire 12-11 grâce à une pénalité à la dernière seconde face à La Rochelle - 29 octobre 2016 / © PASCAL GUYOT / AFP
Montpellier exulte après sa victoire 12-11 grâce à une pénalité à la dernière seconde face à La Rochelle - 29 octobre 2016 / © PASCAL GUYOT / AFP

Montpellier, dominé de bout en bout et dans tous les secteurs, a arraché une victoire miraculeuse (12-11) face à La Rochelle dans un improbable choc au sommet de la 9e journée du Top 14, ce samedi à l'Altrad Stadium.

Par Z.S. avec AFP


Montpellier n'a dû son salut qu'à une grossière erreur du jeune arrière rochelais Charles Bouldoire, qui a offert aux Montpelliérains une pénalité face aux poteaux après la sirène (84), en sortant volontairement du champ de jeu le ballon de la main.

Montpellier à la hauteur de Clermont


L'ouvreur Ben Botica, entré en jeu, ne s'est pas fait prier pour convertir et donner une victoire inespérée au MHR. Montpellier se hisse ainsi pour la première fois de la saison à la hauteur du leader Clermont, qui dispute dimanche à Brive le derby du Massif central, et de Toulon, large vainqueur de Grenoble.

Le récit de Denis Clerc
Top 14 : Montpellier arrache la victoire 12-11 à la dernière seconde face à La Rochelle
Montpellier, dominé de bout en bout et dans tous les secteurs, a arraché une victoire miraculeuse (12-11) face à La Rochelle dans un improbable choc au sommet de la 9e journée du Top 14, ce samedi à l'Altrad Stadium. - F3 LR - Récit : D. Clerc

Bonus défensif pour La Rochelle


Le MHR, privé de plusieurs titulaires (Willemse, Dumoulin, B. du Plessis, Paillaugue...) et manquant de fraîcheur physique, n'a jamais confirmé le probant succès obtenu dimanche en Coupe d'Europe devant le Leinster (22-16).
Pour sa part La Rochelle, qui concède sa troisième défaite à l'extérieur (après Brive et Paris), rétrograde à la 4e place. L'équipe de Patrice Collazo ne pourra pas se consoler avec ce nouveau bonus défensif tant elle méritait la victoire.

Les débuts de Joe Tomane avec le MHR


Pour ses débuts au MHR, l'ailier australien Joe Tomane, replacé au centre en l'absence d'Alexandre Dumoulin blessé à un genou, s'est montré très discret, faute de ballons à jouer. Tout comme ses partenaires, il a été contraint de multiplier les plaquages devant des Rochelais généreux et entreprenants. Maître absolu du ballon, La Rochelle contrôlait totalement la première période, mais exploitait mal sa domination. Elle inscrivait tout de même un essai par le pilier international Uini Atonio sur une première action à plusieurs temps de jeu (4), mais pêchait dans l'alternance pour percer la solide et très disciplinée défense héraultaise.

Montpellier garde le contact...


Dans les dernières minutes du premier acte, La Rochelle prenait le dessus en conquête, chipant des ballons à la touche et à la mêlée au MHR, pour finir par mener de deux points à la pause grâce à deux pénalités du demi d'ouverture Brock James (9-11). Montpellier gardait tant bien que mal le contact grâce à son jeu au pied d'occupation et à la réussite du demi d'ouverture François Steyn, auteur de trois pénalités sur les rares incursions dans le camp maritime.

... et profite d'une erreur fatale de La Rochelle


En seconde mi-temps La Rochelle, toujours dominateur, cherchait à mieux occuper le camp héraultais, mais James gâchait une pénalité (64) et un drop (68) qui auraient pu leur donner de l'air. A moins d'une minute de la fin, Steyn tentait la pénalité de la dernière chance pour Montpellier, de plus cinquante mètres. Le ballon rebondissait sur le poteau... avant d'atterrir dans les mains de l'arrière rochellais Bouldoire, coupable d'une erreur fatale.

A lire aussi

Sur le même sujet

Béatrice Gille rectrice de l'académie de Montpellier

Les + Lus