Cet article date de plus de 4 ans

Trois Héraultais lancent un jeu de société anti burn-out

Trois Héraultais ont lancé un jeu de société anti burn-out, son nom ? Docteur pilule. Le slogan ? plus on est de fous, plus on rit ! Et l'objectif, offrir une parenthèse d'une trentaine de minutes où les gens se lâchent .... 
Les Trois héraultais ont lancé leur jeu de société "Docteur Pilule " en janvier dernier - mars 2017
Les Trois héraultais ont lancé leur jeu de société "Docteur Pilule " en janvier dernier - mars 2017 © France 3 LR
Il y a des jeux de pur amusement. Et d'autres qui ont aussi des vertus thérapeutiques. Ainsi au dernier festival international des jeux de Cannes, sur la Côte d'Azur, a été présenté un jeu anti burn-out mis au point par trois cerveaux de notre région, trois héraultais : Docteur pilule c'est son nom.

Où les pilules sont en fait des actions antistress plutôt que des médicaments chimiques.

Le slogan ? plus on est de fous plus on rit.

Le reportage de Florent Hertmann et Stéphane Taponier

durée de la vidéo: 02 min 32
Trois héraultais lancent un jeu de société anti burn-out ©France 3 LR


A l’origine du projet, trois héraultais, Jean-Philippe Caro, Guillaume Brunier et Jacques Exertier, trois piliers d’Ubisoft à Montpellier. Ils ont élaboré Lapins crétins, Assasin’s creed ou ZombiU. Des fans de jeux vidéo en somme, et un soir en rentrant du boulot, ils décident pour s’amuser de créer un jeu de société.

On a créé une espèce de bulle d’une trentaine de minutes où l’on essaye de faire tomber les barrières entre les gens. Et l’idée c’est d’offrir une parenthèse où les gens se lâchent où il n’y a aucun jugement.


Puis le jeu de société a fait son parcours, d’abord testé pendant deux ans par les créateurs eux-mêmes, ils l’ont ensuite testé au sein de leur entreprise  « Chez Ubi » et là tout le monde a adoré. Puis il y a un an à peine, ils décident de s’inscrire au festival international des jeux de Cannes, et là c’est le déclic, pour les amateurs comme pour les professionnels…

Le jeu est désormais disponible en magasin. Les créateurs en ont déjà vendu un peu plus d’un millier,  un petit exploit dans un secteur en plein boum, un marché qui propose plus de mille nouveaux jeux chaque année.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux événements sorties et loisirs société entreprises économie emploi