Cet article date de plus de 4 ans

Vendée Globe : Kito de Pavant dit adieu à son bateau

A bord du Marion Dufresne au large de l’île de Kerguelen, au sud de l'océan Indien, Kito de Pavant annonce qu’il ne pourra pas récupérer son bateau le Bastide Otio. Les deux balises n’émettent plus depuis plus de 40h.
Kito de Pavant sur Bastide Otio - 2016.
Kito de Pavant sur Bastide Otio - 2016. © bastide otio
Kito de Pavant l’annonce : il ne pourra pas retrouver son bateau le Bastide Otio. Le skipper camarguais a été contraint d'abandonner la course et de laisser son voilier en plein océan Indien à la suite d’une avarie de quille.

Il y a 9 jours, Kito de Pavant heurte un OFNI ( objet flottant non identifié) en plein océan Indien, le choc stoppe le bateau, provoque une avarie de quille et une importante voie d’eau. L’eau monte, Kito doit quitter le navire.

Le Marion Dufresne vient le secourir. Avec regrets, il laisse le Bastide Otio à la dérive.



Depuis son sauvetage, le skipper suit son navire à la trace. Il rêve de le récupérer au large des îles Kerguelen. Il se rend même sur l’île pour organiser une expédition, mais depuis plus de 40h les balises qui permettent de suivre la position du voilier heure par heure n’émettent plus :

Il est donc probable que le bateau ait fini par perdre sa quille et chavirer ou couler. Les balises sont donc sous l'eau et ne donneront plus jamais la position du bateau. A ce stade, je n'ai plus aucun espoir de retrouver le bateau... 


Selon le service presse de Kito de Pavant, la seule consolation du skipper camarguais aujourd'hui est d’avoir été sauvé par le Marion Dufresne.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile