Vœux : le maire de Baillargues offre un mètre à ses administrés pour respecter les distances sanitaires

Encore une carte de vœux originale pour le maire de Baillargues! Pour 2021, Jean-Luc Meissonnier a envoyé à ses administrés un mètre ruban et une carte humoristique moquant le gouvernement. Pour ne pas oublier de respecter la distance sanitaire contre la propagation du Coronavirus.

"En 2021, pas de demi-mesure, gardez vos distances" rappelle la carte de voeux héraultaise avec son mètre ruban.
"En 2021, pas de demi-mesure, gardez vos distances" rappelle la carte de voeux héraultaise avec son mètre ruban. © F3LR

Il y a eu la boussole pour les électeurs désorientés, le string pour évoquer le dénuement des mairies...14 ans de gadgets loufoques ajoutés à la traditionnelle carte de vœux envoyée aux Baillarguois.

Et cette année le cadeau pourrait bien être d'une vraie utilité : c'est un mètre ruban que Jean-Luc Meissonnier a joint à sa carte où l'on voit le gouvernement bien en peine pour gagner la course contre la Covid.

Une mairie qui prend la mesure des règles anticovid

1 mètre, ou plutôt 1 mètre 50 si l'on en croit les dernières études, c'est la distance entre deux humains qui permettrait d'échapper à la contagion du Coronavirus. Et pour ne pas oublier, dans la fougue d'une conversation ou de retrouvailles, de respecter cette distance, c'est un mètre ruban, facile à glisser dans sa poche, que la municipalité de Baillargues offre à ses administrés pour marquer le passage en 2021 après une année vraiment pas comme les autres...

La carte qui accompagne le gadget est satirique et optimiste : On y voit Macron fièvreux, des ministres planqués dans un bosquet mais un virus à bout de force.

La course contre la covid : virus tenu à distance grâce à un mètre ruban sous les applaudissements des soignants.
La course contre la covid : virus tenu à distance grâce à un mètre ruban sous les applaudissements des soignants. © F3LR

"On voit le président Macron qui se fait dé-tester..." décrit le maire de Baillargues, "et Véran et Castex contents qu'enfin quelqu'un les écoute et garde ses distances" 

A chaque fois il y a une petite connotation anti-jacobine...on me l'a souvent reproché! Quoi qu'il en soit on est toujours conscients que le gouvernement fait ce qu'il peut...des fois maladroitement mais il essaie au moins!

Jean-Luc Meissonnier. Maire de Baillargues (34)

Jean-Luc Meissonnier garde précieusement toutes les cartes de vœux humoristiques envoyées à ces concitoyens depuis une quinzaine d'années.
Jean-Luc Meissonnier garde précieusement toutes les cartes de vœux humoristiques envoyées à ces concitoyens depuis une quinzaine d'années. © F3LR

Le reportage à Baillargues de Jean-Michel Escafre et Nicolas Chatail qui ont gardé leurs distances...

Les Baillarguois mesurent la symbolique du cadeau

"Toute la population ne prend pas vraiment conscience de la gravité de cette pandémie" sourit cette habitante bien masquée qui a reçu son mètre, "donc c'est un clin d'oeil pour nous rappeler de faire attention!".
"Ça ressemble plutôt à un canular..." 
rétorque un Baillarguois "je sais estimer la distance, pas besoin d'un mètre!"

La carte de vœux et son mètre ruban ont été fabriqués à 400 exemplaires et ces "souvenirs de Baillargues" sont disponibles sur demande auprès de l'hôtel de ville.

Une commune sensible à la lutte contre la pandémie

Dès le mois de mars dernier, la mairie transformait le gymnase pour accueillir des habitants de Baillargues atteints de Covid19 ainsi que ceux de la commune voisine, Saint Bres. Des malades qui ont été pris en charge par des médecins et infirmiers des deux communes.

Le gymnase prêt en recevoir les Baillarguais atteints du Covid le 24 mars dernier.
Le gymnase prêt en recevoir les Baillarguais atteints du Covid le 24 mars dernier. © Dr Mathieu Lamarque

Et en avril, les Baillarguois ont reçu dans leur boîte à lettres une missive inhabituelle de la mairie: un dépliant explicatif pour confectionner soi-même son masque en tissu. Des kits ( tissu, élastique...) ont été fournis par la municipalité aux couturier(e)s de la commune.

Fin 2020 la commune a dû affronter la pandémie au cœur de sa population la plus fragile : l'EHPAD des "Pins-Bessons" a été touché. Au moins 15 résidents et 5 membres du personnel ont été testés positifs au Covid. Pour adoucir le confinement forcé, la mairie a mis a disposition deux modems permettant aux personnes âgées de rester en contact avec leurs proches via les vidéo-conférences. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nouvel an humour politique covid-19 santé société insolite