Voitures électriques en Occitanie : Le casse-tête de la recharge

Publié le
Écrit par Marie Valentin
Le casse-tête de la recharge
Le casse-tête de la recharge © Y. Le Teurnier/FTV

Dans l'Hérault, le nombre d'abonnés de Révéo, le réseau public de bornes de recharge de voitures électriques a doublé en un an. Mais les infrastructures de recharges ne suivent pas cet élan et les propriétaires ne se risquent pas encore à faire de longs trajets.

 

A la maison, Nathalie a fait installer une prise renforcée. Il faudra 10 h pour recharger sa voiture et récupérer 300 km d'autonomie . Une autonomie largement suffisante : Nathalie ne fait que les trajets du quotidien avec sa voiture électrique.

 Le casse-tête des longs trajets

Pour elle, pas question de partir en voyage avec ce véhicule : 

On ne sait jamais si l'on va trouver une borne. C'est compliqué. Moi, je ne tenterai pas !

Nathalie Fraimout, propriétaire d'une voiture électrique

Pourtant, l'Occitanie est l'une des régions qui a le plus de bornes installées. Mais combien de bornes rapides ? Combien de bornes capable de recharger votre voiture en moins d'une heure ?

Dans l'Hérault, le réseau public Révéo propose 184 bornes de recharges, mais seulement 13 sont rapides et principalement dans le sud du département. Difficile de partir à l'aventure avec sa voiture électrique !

 

 

 

Car le temps de la recharge dépend de la puissance d'électricité délivrée par la borne. Pour la voiture de Nathalie, la charge passera de 10 heures sur une prise domestique renforcée de 7 KW/h à une demi-heure sur une borne rapide délivrant jusqu'à 100 KW/h.

Mais le coût de ces bornes ultrarapides est prohibitif au regard de leur utilisation.

L'eternel difficulté d'adapter l'offre à la demande. Peu d'automobistes se risquent aux grands trajets faute de disposer de bornes et les rares existantes sont, de ce fait, peu utilisées et donc peu rentables !

On ne peut pas se permettre d'absorber le coût d'installation de 30 ou 40 bornes du jour au lendemain. Il faudra prioriser les installations en fonction des besoins exprimés.

Christian Cammal, directeur du syndicat Hérault Energies

100 000 points de charge en France d'ici un an

Mais la situation risque de changer rapidement. Entre janvier et mai, le nombre d'immatriculations de véhicules électriques en Occitanie a augmenté de 72 % par rapport à la même période en 2019, soit près de 3 000 ! Pour soutenir cet élan, le gouvernement veut donc 100 000 points de charge en France d'ici la fin 2021. 

Et les communes rurales n'entendent pas rester au bord du chemin. Pascal Vabre est maire du Triadou, il veut une borne rapide dans sa commune.

Une borne dans nos communes, cela apportera un service à nos administrés, au même titre qu'un distributeur de pain.

Pascal Vabre, maire du Triadou

 

 

Le maillage se fait aussi grâce aux bornes privées que l'on trouve par exemple dans les supermarchés.

Reste tout de même la question de recharger sa voiture sur les grands axes. Le réseau Corri-Door qui permettait de se brancher sur les autoroutes a été démantelé en début d'année.

 Le gouvernement a annoncé une enveloppe de 100 millions € pour installer des bornes rapides dans la totalité des aires d'autoroutes. Encore faut-il que la prise et votre voiture soient compatibles... et que la borne soit libre !

 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.