"C'est comme si je devenais entendante, je ressens la musique" : tous les concerts de ce festival sont accessibles aux sourds et malentendants

durée de la vidéo : 00h02mn17s
Cette année, le festival Printival Boby Lapointe met l'accent sur l'accueil des personnes sourdes et malentendantes. Jeudi 18 avril 2024. ©FTV Valérie Banabera

Permettre aux personnes sourdes et malentendantes de profiter des festivités, c'est l'objectif que s'est donné le Festival Printival Boby Lapointe de Pézenas dans l'Hérault pour sa 25e édition. Chansigne, gilets vibrants et tour de cou sont mis à disposition.

Au cœur du théâtre de Pézenas, la musique résonne. Mercredi 17 avril 2024, le concert jeune public de La Petite Pieta a remporté un franc succès.

Dans le public, Aria et sa maman sont assises dans les premiers rangs pour ne pas perdre une miette du spectacle. Toutes les deux sont sourdes de naissance et grâce aux gilets vibrants qu’elles portent, elles peuvent ressentir la musique et le rythme.

Offrir la musique à tous

Pour sa 25ème édition, le festival Printival Boby Lapointe a souhaité rendre les festivités accessibles aux personnes sourdes et malentendantes.

Pour la première fois, l'organisation a mis à disposition des gilets vibrants et des boucles magnétiques à connecter aux appareils auditifs qui se placent autour du cou. Objectif : offrir la musique à tous.

Âgée de onze ans, Aria avait déjà essayé ce type de gilet. "Parfois il y a des chansons un peu douces mais parfois ça va super vite c'est très rythmé c’est fort", signe-t-elle, des étoiles dans les yeux.

Le gilet c'est comme si je devenais entendante quelque part parce que je ressens la musique avec ça.

Aria Isenko - spectatrice

Le chansigne : interprétation de la musique

En plus de cette technologie. Sur scène, Carlos Carreras interprète les paroles et la musique en chansigne. "En langue des signes, ce qui fait que le public va nous suivre c'est de répéter des phrases en trouvant une adaptation mais plutôt visuelle", explique l'interprète.

Au-delà d’une traduction littérale, il transmet toute la mélodie dans ses gestes à travers cette langue.

Si on prend les mots, mot à mot, ils ne riment plus en français mais par contre en langue des signes ça crée une nouvelle poésie.

Carlos Carreras - Interprète

Rôle à part entière

Son interprétation est d'ailleurs une prestation à part entière. Avant chaque représentation, Carlos travaille les chansons et la chorégraphie avec les artistes pour faire partie du spectacle au même titre qu'eux.

Même pour un public qui n'est pas sourd et malentendant, c'est très beau à voir, c'est très poétique et ça amène quelquechose de plus.

Dany Lapointe - Directrice du festival printival Boby Lapointe

Accès difficile à la culture

Pour la maman d’Aria, cette expérience est une aubaine. Pas facile de trouver des propositions culturelles accessibles à son handicap. “J’essaie vraiment à chaque fois de l'emmener à un maximum de choses, d'évènements, de sorties culturelles, de cinéma, de théâtre", confie-t-elle.

Il n'y a pas beaucoup de théâtre en langue des signes, ça n'est pas facile pour nous, il y a peu de propositions. Les films par exemple, souvent les fillms français ne sont pas trop sous-titrés alors on va voir des films américains.

Oxanna Isenko - spectatrice

Programme à venir

Le programme est disponible sur le site internet du Printival Boby Lapointe. Il est aussi possible de commander vos billets pour certaines prestations. Et de réserver les gilets vibrants et les tours de cou jusqu’à la fin du festival et ce, pour tous les spectacles.

  • Jeudi 18 avril

Ottilie B, 19 h, Théâtre de Pézenas.

Simony + Bandit Bandit, 21 h, Foyer des Campagnes.

  • Vendredi 19 avril

The Two, 12 h, Place Gambetta.

Marion Cousineau, 15 h 30, Cour de l'Hôtel de Flottes de Sébasan.

Ben Herbert Larue, 19 h, Théâtre de Pézenas.

Christian Olivier + Yoanna, 21 h, Foyer des Campagnes.

  • Samedi 20 avril

François Bijou, 12 h, Place Gambetta.

Benoit Paradis Trio + Marie Amali + Keith Kouna, 15 h,Théâtre de Pézenas.

Mesparrow, 19 h, Foyer des Campagnes.

El Gato Negro + Ysé, 21 h, Foyer des Campagnes.