Pro D2 : Béziers cherche un terrain pour affronter Aurillac le 26 octobre

illustration / © France 3
illustration / © France 3

L'AS Béziers-Hérault cherche un terrain pour accueillir Aurillac en Pro D2 le 26 octobre. Le stade de la Méditerranée ne peut être utilisé avant au plus tôt début novembre, à cause de la réfection de la pelouse. Et le Stade aurillacois aurait refusé d'inverser le match comme l'a fait Auxerre en foot

Par Fabrice Dubault


En raison d'une pelouse dégradée, l'Association Sportive Béziers-Hérault doit trouver un terrain de substitution pour un match au minimum, tout comme les footballeurs de l'Avenir Sportif Béziers, le club de football voisin avec lequel elle partage l'occupation du stade.
 

"A la demande des Ligues Professionnelles de Football et de Rugby, la ville de Béziers a lancé un appel d'offre pour qu'une réfection de la pelouse soit faite.


Un arrêté municipal a été publié le 12 octobre 2018 "interdisant l'utilisation du terrain d'honneur du stade de la Méditerranée jusqu'au 2 novembre, sous réserve de retards liés aux conditions climatiques", explique l'ASBH sur son site internet.

Sauf que si l'ASB Foot s'est mis d'accord avec Auxerre pour échanger la réception programmée le 19 octobre en Ligue 2, et disputer ainsi le match dans l'Yonne, l'ASB Hérault dit avoir essuyé un refus de la part d'Aurillac pour la même requête.
 

"C'est une bien piètre image que Monsieur Millette (le président du Stade Aurillacois) donne du rugby et de ses valeurs", égratigne au passage le club biterrois.


L'ASB Hérault ne peut jouer ni dans le stade de Montpellier, "en travaux", ni à Narbonne, "déclassé", ni à Perpignan, qui reçoit le Stade Français le lendemain en Top 14. Le stade Albert-Domerc de Carcassonne a lui été dévasté par les inondations dramatiques qui ont frappé l'Aude lundi.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus