Un an de prison pour un migrant qui a tenté de fuir du centre de rétention de Sète

Sète (Hérault) - le centre de rétention administrative - janvier 2018. / © F3 LR
Sète (Hérault) - le centre de rétention administrative - janvier 2018. / © F3 LR

La tentative d'évasion s'est produite lundi soir au centre de rétention administrative de Sète. Un migrant a blessé 2 policiers en essayant de s'enfuir. L'homme a été jugé ce jeudi en comparution immédiate et a été condamné à 1 an de prison et 5 ans d'interdiction du territoire national.

Par Fabrice Dubault

Deux policiers ont été blessés lundi soir, notamment un au visage, dans le cadre d'une tentative d'évasion du centre de rétention administrative de Sète. Le retenu les a violemment agressé mais sa fuite a échoué. Il a finalement été maîtrisé par plusieurs policiers.

Pour le syndicat Unité SGP police FO, ce genre d'agressions se multiplient ces derniers mois dans les centres de rétention, à cause de la surpopulation des migrants. Il déplore aussi le manque de personnels d'accueil et de sécurité.

Interview de Bruno Bartocetti
Bruno Bartocetti - Unité SGP Police FO - F3 LR


Le retenu a été jugé ce jeudi matin en comparution immédiate. Il a été condamné à 12 mois de prison et 5 ans d'interdiction du territoire.

 

Sur le même sujet

Des détenus nîmois portent plainte contre l'Etat Français à cause de la surpopulation carcérale

Les + Lus