L'Abeille Méditerranée, l'un des plus gros remorqueur du monde, est en escale à Sète

Publié le

Une nouvelle "Abeille", un remorqueur de haute mer parmi les plus puissants au monde qui peut assister les plus gros navires en difficulté et recueillir jusqu'à 700 naufragés est en service depuis le 1er juillet 2022. Il assure la sécurité maritime au large des côtes françaises de la Méditerranée.

Basée à Toulon, l'Abeille Méditerranée, bateau d'assistance aux navires en difficulté et aux personnes, succède à l'Abeille Flandre, en service depuis 43 ans. Ce nouveau remorqueur a été mis en service en 2010 en Allemagne, puis transformé dans un chantier naval de Kiel, en 2021.

Il est affrété par la Marine nationale. Durant 2 jours, il était en escale dans le port de Sète.

Un remorqueur hors normes

D'une puissance de 25.000 chevaux et d'une vitesse maximale de 18 noeuds, ce remorqueur de 91 mètres de long pour 22 mètres de large pèse près de 4.000 tonnes. Ce monstre des mers a une capacité de traction fixe de 284 tonnes.

Elle devra assurer des missions de remorquage en haute mer, d'assistance et de sauvetage des navires en détresse et de lutte contre la pollution par hydrocarbures. Le navire peut appareiller en moins de 40 minutes, 365 jours par an, 24H/24 avec 12 membres d'équipage.

Commandant Didier Arrese-Igor.

L'Abeille Méditerranée mesure 25 mètres de plus que son prédécesseur. Elle a été transformée à partir d'un remorqueur norvégien qui opérait sur les plateformes pétrolières.

Son sister-ship est l’Abeille Normandie basé à Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, qui a remplacé l’Abeille Languedoc fin juin.

Héritière de la société Les Abeilles, fondée au Havre en 1864, Abeilles International est un armateur français spécialisé dans le remorquage hauturier. L'entreprise appartient depuis 2020 au groupe privé du numérique Econocom mais intervient pour le compte de la Marine nationale, dans le cadre d'un contrat décidé après la marée noire provoquée par le naufrage de l'Amoco Cadiz en 1978.

Les Abeilles International comptent 150 collaborateurs. Elles ont réalisé 500 sauvetages depuis 44 ans et sauvé 2.195 migrants depuis 2019.