«Ô la belle vie» fait une escale à Sète

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie-France Guiseppin
La ville de Sète, sur le littoral de l'Hérault.
La ville de Sète, sur le littoral de l'Hérault. © MAXPPP

Sète est une ville culturelle et festive. Depuis toujours, elle bouillonne de vie. Un lieu privilégié pour certaines familles de sétois, qui ont choisi de développer leurs activités professionnelles ou artistiques, ensemble. Sophie Jovillard nous emmène à leur rencontre.

Revoir le documentaire

Chère à Brassens et à Paul Valéry, Sète est une ville inspirante, un carrefour commercial et culturel, historique. Au fil des siècles, la cité héraultaise a accueilli des femmes et des hommes venus des 4 coins de la Méditerranée. En apportant leur culture et leurs savoir-faire, tous ont contribué à façonner l’âme de la belle cité méditerranéenne. Et à Sète, c’est aussi en famille, que s’écrivent les belles histoires. Sophie Jovillard s'en va à la rencontre de familles qui ont choisi de développer leurs activités professionnelles, ensemble, que ce soit pour innover ou pour transmettre un savoir-faire ancestral. Entre étang de Thau et Méditerranée...

L’univers d’Aldo et Stéphan Biascamano

Sophie retrouve Aldo Biascamano sur la petite crique de l’Anau à Sète. Assis au bord de l’eau, l’artiste est à la recherche de son trésor : des morceaux de verres de mille couleurs, polis par la mer. Une matière première, qu’il récupère pour nourrir son art, inspiré de mythologie et de récits ancestraux.

Quand je réalise des vitraux qui représentent des scènes de la mythologie du futur, je place ces verres où il y a la mer. Pour la faire scintiller...

Aldo Biascamano, artiste sétois

L’arrière-grand-père était déjà conteur. Des histoires d’un autre temps sur fond de vie méditerranéenne, que l’artiste associe à des anecdotes sétoises, avant d’y ajouter les siennes. C'est ainsi qu'il créé sa propre mythologie.

Son frère Stéphan est sculpteur. Depuis une trentaine d’année, les deux frères partagent le même atelier. Sophie nous fait découvrir leur univers, bariolé, onirique et surréaliste.

Si les couleurs de la Méditerranée, les récits des marins et des habitants, ont inspiré de nombreux artistes, ce sont les icônes féminines qui ont inspiré Johanne Cinier, artiste plasticienne.

Johanne Cinier, l’artiste de la féminité

Johanne Cinier est styliste. Elle a exercé à Paris, chez Givenchy, puis, chez Arrow. Avant de revenir s’installer à Sète où elle est aujourd’hui, artiste à plein temps.

La féminité et l’icône culturelle comme Frida Kalho, Marilyn Monroe, Amy Winehouse, occupent une place majeure dans l’œuvre de Johanne Cinier.

Frida, Marylin, la Callas : ces icônes sont dans notre inconscient collectif. J’aime les reprendre, les sacraliser, mais dans d’autres univers. Je les mélange avec d’autres chanteurs, des poèmes ou des vêtements d’aujourd’hui. Je les customise pour raconter une nouvelle histoire.

Johanne Cinier, artiste plasticienne


Si la jeune femme se consacre pleinement à son art, elle a également rejoint l’entreprise familiale de son père et de son frère, spécialisés dans la fabrication de radiateurs et luminaires contemporains. Au sein de la famille, chacun occupe une place particulière et parfaitement adaptée : Michel le chauffagiste et innovateur, Stéphan le commercial et Johanne, l’artiste peintre. Les radiateurs de la famille Cinier sont transformés en véritables œuvres d’art et exportés aux quatre coins du monde.

Des saveurs sétoises

Sophie s’intéresse au patrimoine gastronomique sétois et particulièrement aux saveurs d’Italie. Elle se rend dans la boutique de la famille Politi. Une famille aux origines italiennes, qui perpétue le savoir-faire culinaire des aïeux. Et notamment celui de la grand-mère, Marie-Laure qui depuis plus de 50 ans, prépare ses fameux cannellonis. Aujourd’hui, son fils Pierre-Nicolas gère l’épicerie, accompagné du petit-fils, qui envisage de reprendre un jour l’affaire familiale. Un petit détour à Mèze, au bord de l’étang de Thau, où Olivier Soula est conchyliculteur. Il produit des huitres avec son fils Raphaël et les prépare, délicieusement, à sa façon, à la sauce locale et méditerranéenne.

Ô la belle vie" à Sète.
Emission présentée par Sophie Jovillard. Réalisée par Flo Laval . Une coproduction France 3 Occitanie/Grand Angle Productions.


Diffusion le dimanche 14 novembre 2021, à 12h55

Recevoir France 3 Occitanie

Sur la TNT : chaîne 3

Réception via l’ADSL d'Orange, SFR, Free, Bouygues Télécom, Numéricable et Darty

Votre installation vous permet de recevoir les 24 antennes régionales de France 3, en simultané, au choix selon vos envies.

Voici les canaux, qui différent en fonction de votre opérateur :

Orange SD : 317 et 314
SFR HD : 444 et 447
Free HD : 315 et 318
Bouygues Télécom Bbox : 483 et 486
Numéricable LaBox : 444 et 447
Darty Box : 305 et 310

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.