• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le projet de multiplexe à Balaruc validé par la commission de cinéma à 7 voix contre 1

© MaxPPP
© MaxPPP

La commission départementale d’aménagement cinématographique ( CDACi ) a validé ce jeudi le projet de multiplexe à Balaruc porté par l’Agglopôle, malgré le conflit d’intérêt avec le projet de cinéma à Frontignan. 
 

Par Joane Mériot

Cette validation de projet de multiplexe n’est qu’un épisode de plus dans la série qui oppose Balaruc à Frontignan.

D’un côté un projet de multiplexe à Balaruc porté par le maire et les habitants de Sète, de l’autre un projet de miniplexe à Frontignan porté par le maire et les habitants de Frontignan et qui lui a déjà obtenu il y a quelques mois l’agrément de la CDACi.
 

Les deux projets validés


Aujourd’hui, c’est au tour du projet balarucois d’obtenir l’agrément. Ce jeudi, la commission départementale d’aménagement cinématographique (CDACi) a validé le projet de multiplexe à Balaruc porté par l’Agglopôle de Sète, à sept voix contre une.

Pendant près de deux heures, Jean Villa et Raphaël Vion, les deux porteurs du projet de multiplexe à Balaruc ont défendu l’idée qu’il y avait de la place pour les deux cinémas :


Les projets ne s’opposent pas et chacun doit trouver sa place, c’est tout, a confié François Commeinhes, maire de Sète et président de l’Agglo, lors de la commission.

Du côté des Frontignanais, on se dit écœurés. Ils ont le sentiment de ne pas avoir été entendus lors de cette commission. Depuis le début, ils sont contre ce projet car le multiplexe de Balaruc est selon eux, beaucoup trop grand.
 

L’inquiétude du géant face au petit


Les deux projets ont donc été validés, deux cinémas situés à neuf minutes l’un de l’autre, une incohérence pour les Frontignanais :

Est-ce qu’il y a une cohérence à avoir deux cinémas a à peine neuf minutes l’un de l’autre, nous ce dont on a peur c’est que le gros écrase le petit et qu’à terme, le cinéma de Frontignan disparaisse, nous sommes d’accord pour qu’il y ait un cinéma à Balaruc mais pas qu’il soit aussi grand, regrette Sandra du comité de soutien de Frontignan.


Car pour le cinéma de Balaruc, il est prévu un multiplexe de huit salles avec près de 1000 places et à Frontignan, un miniplexe avec six nouvelles salles.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Hérault : les 2 enfants du djihadiste Yassine Sakkam originaire de Lunel ont été rapatriés en France

Les + Lus