• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Sète : prolongation de l'exposition “Peinture et Poésie”

Détail de l'affiche "Les peintres vus par les poètes" au musée Paul Valéry de Sète. / © Musée Paul Valéry
Détail de l'affiche "Les peintres vus par les poètes" au musée Paul Valéry de Sète. / © Musée Paul Valéry

Elle devait s'achever le 4 novembre. L'exposition "Les peintres vus par les poètes" est prolongée jusqu'au 4 janvier prochain au musée Paul Valéry de Sète. A voir, quelques 250 toiles mises en regard avec 250 poèmes pour illustrer comment Sète a inspiré les artistes depuis les années 40.

Par Sylvie BONNET avec le concours du musée Paul Valéry de Sète


D'un côté il y a les peintures, parfois contemporaines et plus souvent issues des collections du musée Paul Valéry parmi les oeuvres du 17ème au 19ème siècle. Et en face de chacune des 250 toiles, un poème inédit écrit pour l’occasion par des poètes contemporains français et étrangers.


Depuis le 30 juin 2018, le musée Paul Valéry propose donc un regard original sur ses collections en organisant une exposition consacrée à la peinture et à la poésie. Cette exposition est prolongée jusqu'au 4 janvier 2019. Son but principal: mettre en lumière les périodes et les mouvements représentés au musée Paul Valéry ainsi que la forte présence de la ville de Sète dans la création depuis la fin des années 1940.
 

Un focus sur Sète et les peintres


Parmi les oeuvres exposées, un accent particulier est réservé aux artistes venus peindre Sète au XIXe siècle (Robert Mols, Julius Hintz...), sur ceux inspirés par la région et le Midi (Gustave Courbet, Raoul Dufy…) ou plus spécifiquement par la ville, son port et ses canaux (Albert Marquet…).
 
Le tableau d'Albert Marquet, "Voiliers à Sète" (1924) a inspiré l'affiche de l'exposition au musée Paul Valéry de Sète. / © Musée Paul Valéry/Sète
Le tableau d'Albert Marquet, "Voiliers à Sète" (1924) a inspiré l'affiche de l'exposition au musée Paul Valéry de Sète. / © Musée Paul Valéry/Sète

Les écoles sétoises qui ont donné à la ville sa renommée dans le domaine des arts plastiques sont largement illustrées par les oeuvres du groupe Montpellier-Sète qui s’est constitué, après la Deuxième guerre, autour de François Desnoyer (Gabriel Couderc, Georges Dezeuze; Jean-Raymond Bessil, Gérard Calvet, Camille Descossy, Pierre Fournel, auxquels se sont notamment ajoutés André Blondel, Colette Richarme, Jean Hugo…), par les artistes qui l’ont suivi tels que Pierre François et René-François Gregogna, et ont préparé la génération suivante du début des années 1980, celle de la Figuration libre, illustrée par deux de ses principaux artistes emblématiques, Robert Combas et Hervé Di Rosa.

Sont également montrés les peintres sétois de la génération actuelle (Aldo Biascamano, André Cervera, Topolino...), qui témoignent de leur côté du dynamisme de la ville dans la création contemporaine.


Une redécouverte du fonds des peintures du XVIIe au XIXe siècle


Le musée conserve des oeuvres significatives des XVIIe et XVIIIe siècles (Jean Tassel, Antoine Le Sueur ou encore Andrea Locatelli), ainsi qu’un bel ensemble de toiles appartenant à des genres majeurs de la peinture du XIXe siècle. Les peintres de scènes classiques et académiques (Alexandre Cabanel, Pierre Cabanel ou encore Joseph-Noël Sylvestre) ou de scènes réalistes (Roy, Robles y Martinez, Colin-Libour) donnent de leur côté de beaux témoignages. Les peintres orientalistes (Louis Paul, Lucien Lévy-Dhurmer ou Alexandre Walker) rappellent qu’à Sète, la Méditerranée est un horizon ouvert sur l’ailleurs.

Au total, les collections du musée Paul Valéry rassemblent environ 8 000 oeuvres. Aux collections Beaux-Arts composées d’oeuvres du XVIIe, XVIIIe, XIXe siècles à nos jours et qui comptent plus de 800 peintures et plus de 2 000 dessins viennent s’ajouter trois fonds spécifiques : le fonds Paul Valéry, le fonds Salah Stétié, le fonds d’Arts et traditions populaires, qui présente la ville de Sète dans sa relation à son port et à la mer.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus