Sète : Une vente aux enchères pour rénover l'école des beaux arts

Une vente aux enchères inédite s'est déroulée au théâtre Molière à Sète aujourd'hui. 116 artistes ont fait don de leurs oeuvres pour rénover l’école des Beaux Arts de la ville. Parmi eux, des grands noms de la peinture figurative qui y ont étudié. 175.000 euros ont été récoltés.
 

Glen Baxter, Hervé Di Rosa ou Robert Combas, tous ces artistes de renom ont tenu à participer à ce bel élan de solidarité. De quoi attirer l'œil expert de potentiels acheteurs.
 

Une oeuvre de Combas adjuge 40.000 euros


Un tableau de Robert Combas, une "Vénus" en noir et blanc, est estimé 52 000 euros, mais sa mise à prix démarrera plus bas. Elle sera finalement adjugée 40.000 euros. Pour Philippe Saulle, à l'initiative de cette vente aux enchères, il n'y a pas de petit don. Chaque artiste a contribué à la hauteur de ses moyens. Il se félicite de cette mobilisation inédite. "Je n'ai pas trouvé de précédents d'artistes qui se mobilisent pour rénover une école d'art de cette façon."

Je n'ai pas trouvé de précédents d'artistes qui se mobilisent pour rénover une école d'art de cette façon

 

Perchée dans les hauteurs de Sète, l'école des Beaux-arts date du 19ème siècle. La vieille bâtisse et ses jardins ont besoin d'être rénovés. Les recettes de la vente aux enchères s'ajouteront aux 1,3 millions d'euros investis par la mairie

On a une fidélité au lieu, comme si on était un peu redevable de l'énergie qu'il y a dans cette maison


Pour ces artistes qui y ont étudiés, cet effort solidaire était évident. "J'ai l'impression qu'on a une fidélité au lieu, comme si on était un peu redevable de l'énergie qu'il y a dans cette maison," assure Armelle Caron, donatrice, peintre et professeure de dessin.

Les travaux commenceront en 2019. De quoi permettre aux artistes en devenir, d'écrire une nouvelle page dans l'histoire des beaux-arts de Sète. 
 


 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité