Un appel aux dons pour sauver la chapelle emblématique de Sète, Notre Dame de la Salette

Une souscription publique vient d’être lancée sur le site de la Fondation du Patrimoine pour rénover l’édifice sétois qui a souffert des intempéries et de l’humidité.

La chapelle Notre Dame de la Salette est construite au sommet du Mont Saint-Clair, à partir des ruines de l’ancien fortin de Montmorencette démantelé en 1632. Exposée aux intempéries, l’air marin et les tempêtes, l’édifice est endommagé et se dégrade de jour en jour. Des travaux d’urgence s’imposent, en priorité sur l’extérieur.


Depuis 2019, les amis de la congrégation de la société d’études historiques de Sète et sa région ont constitué un groupe de travail pour sauver l’édifice. La chapelle n’est pas inscrite, ni classée au titre des monuments historiques, elle ne bénéficie donc pas de l'aide publique. La fondation du patrimoine a donné son feu vert pour lancer un appel aux dons afin de financer les travaux.

Les fresques intérieures, modernes, ont été réalisées en 1952 par le peintre biterrois Pierre Bringuier. Les peintures murales qui représentent des scènes de l'ancien et du Nouveau Testament, souffrent de l’humidité ambiante. Elles ont même disparues dans certaines parties de la chapelle. 

C’est urgent d’agir vite, car sinon, il n’y aura plus de fresques dans cet édifice. Les murs anciens qui ont été réalisés avec du sable de mer sont très poreux et ça augmente la rapidité de la dégradation des peintures.

Hervé Oudinot

Société d'étude historique de Sète et de sa région

Deux ans de travaux

Un programme de travaux a été établi en plusieurs phases : 

  • la mise hors d’eau de la toiture. (Des travaux de toiture et de la couverture en tuiles romaines, solins et descentes d'eaux pluviales).
  • la réalisation d’un drainage de surface en pied de tous les murs pour garantir l’étanchéité de la structure.
  • la démolition des enduits existants. Ils seront remplacés par un enduit à la chaux respirant.
  • la restauration des fresques intérieures.

En tout 120 000 euros sont nécessaires pour restaurer Notre Dame de la Salette, la paroisse des pêcheurs. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité