L'historien spécialiste des cathares, Michel Roquebert est décédé

Journaliste mais surtout historien du catharisme et de la croisade des albigeois, Michel Roquebert s’est éteint à l’âge de 91 ans ce lundi. Il est l’auteur de L’épopée cathare, 5 tomes et 3000 pages sur l’histoire cathare. Une référence dans le domaine.

 
© MAXPPP

Les cathares ont suscité bien des fantasmes dans des écrits du monde entier. Michel Roquebert est l’un des premiers à réaliser un travail d’historien approfondi sur la question. Né à Bordeaux en 1928, il devient journaliste à la Dépêche du Midi à Toulouse où il aura en charge les arts et spectacles.

"Les citadelles du vertige"

En parallèle, il se passionne pour l’époque cathare. En 1970 il rédige le premier tome de L’épopée cathare. Le 5ème sera publié en 1998. Il consacre une grande partie de sa vie à étudier minutieusement les hérétiques, la croisade des albigeois et l’inquisition. Les vestiges des châteaux deviennent sous sa plume « Les citadelles du vertige ».Pour être au plus près de son objet d’étude il passera même une dizaine d’années à Montségur, en Ariège où il sera à l’initiative d’importants travaux sur le château.

Un historien distingué par ses pairs

Michel Roquebert était devenu une référence dans son domaine. L’épopée cathare est ainsi distinguée par le prix Gobert de l’Académie Française. Depuis 2001, il est membre correspondant de l’Académie des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse.

L'an dernier il a apporté son soutien au conseil départemental de l’Aude pour l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco de ces citadelles du vertige.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire culture littérature livres