Hommage à Rémi Fraisse : appel au calme et mesures de sécurité

Pour la journée d'hommage à Rémi Fraisse ce dimanche, les appels au calme se multiplient pour que les marches prévues se déroulent sans incident. Un rassemblement est programmé à Plaisance-du-Touch  en Haute-Garonne, ville ou vivait le jeune militant tué sur le site de Sivens. 

Des mesures préventives seront en vigueur dimanche  sur le site de Sivens dans le Tarn (81) où un jeune opposant au barrage Rémi Fraisse est mort il y a un an, bien que la manifestation anniversaire ait été interdite. Des mesures de sécurité annoncées vendredi par le préfet du Tarn. "Il vaut mieux prévenir que guérir", a déclaré Thierry Gentilhomme lors d'un point de presse à Albi, en évoquant "des mesures préventives".
Outre une marche en hommage au jeune botaniste organisée sur le site controversé,une manifestation des agriculteurs pro-barrage était prévue un peu plus loin, à Barat, mais la maire de L'Isle-sur-Tarn, Marie-Line Lherme, a décidé jeudi de tout interdire.
Le collectif Tant Qu'il Y aura des Bouilles, le NPA et des opposant-e-s à un projet de barrage à Sivens appellent eux à une marche vers le Testet le 25 octobre. Le rendez-vous est fixé à Gaillac à midi pour le rassemblement et le départ de la marche. 
Interrogé mercredi sur une éventuelle interdiction à Sivens, le père de Rémi, Jean-Pierre Fraisse, avait imaginé un recueillement à Plaisance du Touch, près de Toulouse où habitait le jeune botaniste. L'écologiste Ben Lefetey, porte-parole du collectif pour la sauvegarde du Testet, semble avoir approuvé l'offre. "Le collectif du Testet Attac et la Confédération paysanne appellent à se rassembler à Plaisance du Touch à 12H pour un pique-nique suivi à 13h30 d'un recueillement sur les pelouses du Lac Soûla (tout proche)". On attend notamment Cécile Duflot (EELV).
Il a fait état de "plusieurs appels à des rassemblements pacifistes afin qu'il y ait des hommages pacifiques à Rémi Fraisse". Parmi ces initiatives, "il y aura certainement des personnes qui voudront aller sur site à Sivens".
Dans la nuit de lundi à mardi à Sivens, une sculpture représentant une main en pierre de Castries sur laquelle est posée la planète Terre en roues de charrette de bois cerclées d'acier avait été installée en hommage au jeune homme tué par une grenade offensive lancé par un gendarme, dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014, sur le site de Sivens.

En vidéo le reportage de Sandrine Mörch et Denis Tanchereau :
Pour la journée d'hommage à Rémi Fraisse ce dimanche, les appels au calme se multiplient pour que les marches prévues se déroulent sans incident. Un rassemblement est programmé à Plaisance-du-Touch en Haute-Garonne, ville ou vivait le jeune militant tué sur le site de Sivens.