L'homme et la femme blessés dans la fusillade de Sète sont hors de danger

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Luxey

Le pronostic vital n'est plus engagé pour l'homme et la femme blessés dans la fusillade de Sète, dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre. Deux autres personnes ont été tuées cette nuit-là par un voisin excédé.

L'homme et la femme sont désormais hors de danger. Grièvement blessés par un voisin lors d'une fête d'anniversaire dans la nuit de vendredi à samedi à Sète (Hérault), leur pronostic vital n'est plus engagé. Ces deux victimes, touchées à l'abdomen et au thorax, restent hospitalisées.
Dans l'appartement où ils se trouvaient, dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre, un homme de 36 ans et un autre de 42 ans, avaient succombé à leurs blessures. 
Le tueur présumé, un voisin âgé de 49 ans, a été mis en examen pour assassinats et tentatives d'assassinats puis écroué.
Six personnes et un enfant de 3 ans se trouvaient sur les lieux lorsque le suspect, instructeur dans un centre de tir, a surgi, armé d'un pistolet de gros
calibre (11,43mm) et a fait feu, excédé par le bruit. Il était sous anti-dépresseurs. Un couple, qui a réussi à se cacher, ainsi que l'enfant, étaient sortis indemnes de la fusillade.