• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Incendie à Gabian : une information judiciaire ouverte après les blessures de 4 pompiers

Gabian (Hérault) - 4 pompiers blessés, dont 3 gravement brûlés, en luttant contre un incendie qui a ravagé 150 hectares - 10 août 2016. / © maxppp
Gabian (Hérault) - 4 pompiers blessés, dont 3 gravement brûlés, en luttant contre un incendie qui a ravagé 150 hectares - 10 août 2016. / © maxppp

Une information judiciaire a été ouverte ce mardi après les blessures survenues à quatre pompiers, brûlés dans leurs véhicules lors d'un feu de forêt le 10 août à Gabien, près de Béziers, dans l'Hérault. La gendarmerie est chargée de l'enquête.

Par Z.S. avec AFP


Lors du feu qui avait ravagé plus de 200 hectares de végétation à Gabian, au nord de Béziers, quatre sapeurs-pompiers âgés de 22 à 41 ans ont été brûlés quand leurs véhicules ont été cernés par des flammes. Le pompier de 24 ans, le plus touché, est brûlé à plus de 90%.

Gabian (Hérault) - le feu attisé par une forte tramontane a détruit au moins 100 hectares - 10 août 2016. / © maxppp
Gabian (Hérault) - le feu attisé par une forte tramontane a détruit au moins 100 hectares - 10 août 2016. / © maxppp


Une information judiciaire bientôt ouverte


Une information judiciaire a été ouverte aujourd'hui par le procureur de Béziers Yvon Calvet. la gendarmerie est chargée de l'enquête.
Les familles de trois des quatre pompiers avaient annoncé il y a 10 jours par leur avocat, Me Luc Abratkiewiecz, leur intention de porter plainte contre X, critiquant l'inertie de la justice et souhaitant l'ouverture d'une information judiciaire.
Le procureur a confirmé que des plaintes avaient été déposées, mais "pas par toutes les familles".

Gabian (Hérault) / © F3 LR
Gabian (Hérault) / © F3 LR


Des véhicules en mauvais état ?


Des familles de victimes et un syndicat de pompiers SNSPP-PATS-FO avaient également mis en cause le directeur du Sdis de l'Hérault et évoqué des véhicules avec des protections absentes, inadéquates ou en mauvais état.
"Il est beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions", a dit Yvon Calvet : "Des mesures d'expertises devront être ordonnées", notamment "des véhicules dans lesquels se trouvaient les pompiers" brûlés et ces derniers devront être auditionnés, a-t-il ajouté.

A lire aussi

Sur le même sujet

L'administration pénitentiaire veut recruter : à quoi ressemble le quotidien d'un gardien de prison à Carcassonne ?

Les + Lus