Cet article date de plus de 8 ans

Feria de Béziers : 2 suspects en garde à vue

Le propriétaire de la moto, probablement auteur principal des coups mortels et un ami vont être présentés au juge

© F3 LR I.Bris
video title

Béziers (34) : 1 mort lors d'une rixe ce week-end

Un motard de 28 ans et un homme de 44 ans sont les principaux suspects dans l'affaire de la rixe mortelle de la feria de Béziers. En garde à vue, ces 2ésidants du Biterrois vont être présentés dans la soirée au juge. Ils devraient être mis en examen pour "coups volontaires ayant entraîné la mort".

Un motard de 28 ans et un homme de 44 ans sont les principaux suspects dans l'affaire de la rixe mortelle de la feria de Béziers. En garde à vue, ces deux résidants du Biterrois vont être présentés dans la soirée au juge. Ils devraient être mis en examen pour "coups volontaires ayant entraîné la mort".

Selon les premières constatations, l'homme de 33 ans décédé dimanche au CHU de Montpellier et agressé à Béziers, lors de la feria, a succombé après avoir reçu plusieurs coups de poing, dont au moins un mortel.

A l'origine du drame, un différend entre 4 hommes et une couple. Ce dernier voulant prendre une photo sur la moto de l'un des 4 hommes.

La police lance un appel à témoins pour comprendre ce qui s'est passé en haut de l'avenue Saint-Saëns à Béziers, dans la nuit de venerdi à samedi.

Les 2 gardés à vue âgés de 28 et 44 ans résident dans le Biterrois.

Le plus jeune, propriétaire de la moto serait l'auteur principal présumé des coups mortels. Mais son ami aurait également frappé la victime.

Le procureur de la république de Béziers ne souhaite pas pour l'instant communiquer.

Mais de sources proches de l'enquête, les 2 hommes vont être présentés au juge dans la soirée. Ils seront probablement mis en examen pour "coups volontaires ayant entraîné la mort".

Béziers (Hérault) - la police municipale multiplie les rondes - 13 août 2012

Béziers (Hérault) - le poste de commandement des pompiers pour la feria

13 août 2012

Depuis le drame, la police (municipale et nationale) multiplie les rondes de sécurité. Les pompiers sur place sont aussi en alerte maximum.

Béziers (Hérault) - Hôtel de police - archives

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tauromachie faits divers