Montpellier : le zoo non-conforme

Classé "Espace naturel" et non "Parc animalier", le zoo n'avait jamais reçu la commission de sécurité incendie

video title

Montpellier: le zoo n'est pas aux normes d'accueil

Le Parc Darwin anciennement "Zoo du Lunaret" doit faire des travaux afin d'être conforme aux normes de sécurité incendie. Le 11 avril dernier, une commission de sécurité s'est rendu dans le parc pour évaluer les installations et a rendu un avis défavorable pour la poursuite de l'activité en l'état.

Le Parc Darwin anciennement appellé le Zoo du Lunaret doit faire des travaux afin d'être conforme aux normes de sécurité incendie. Le 11 avril dernier, une commission départementale de sécurité s'est rendu dans le parc pour évaluer les installations et a rendu un avis défavorable pour la poursuite de son activité en l'état.

Des hauts parleur pour donner d'alerte, 32 poteaux incendie installés sur l'ensemble des 80 hectares du parc. Le dispositif de sécurité actuel du zoo du Lunaret est insuffisant pour un établissement qui reçoit près de 500.000 visiteurs par an.

La commission départementale de sécurité a rendu un avis défavorable en avril dernier

Selon elle, le site peut etre dangereux pour les visiteurs compte tenu du risque incendie.

La mairie, responsable du site,  affirme que la commission de sécurité est intervenue à sa demande. Depuis sa création, il y 50 ans, le Lunaret avait le statut d'espace vert au même titre que tous les parcs de la ville. Depuis l'été dernier c'est devenu un parc animalier pouvant recevoir du public. Un statut qui exige une sérieuse mise aux normes. La mairie s'engageà commencer  les travaux nécessaires d'ici cet été.

Le zoo va recruter 15 saisonniers jusqu'à la mise aux normes qui nécessitera 1 à 2 ans de travaux. Le zoo restera ouvert au public.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité