Cet article date de plus de 8 ans

Un quatrième mort suite à l'incendie de Port-Bou

L'homme brûlé à 80 %, à La Jonquera, est décédé des suites de ses blessures

Une quatrième personne, un Français très grièvement brûlé dimanche, est morte à la suite de l'incendie géant qui dévaste la région de La Junquera, dans le nord-est de l'Espagne près de la frontière française, a annoncé le gouvernement catalan.

Très gravement brûlé à 80 %, il est décédé de ses blessures.

Trois autres Français ont été tués depuis dimanche, un père et sa fille de 15 ans qui voulaient échapper aux flammes et ont sauté dans la mer à PortBou, et un homme de 75 ans qui a fait une crise cardiaque en voyant sa maison encerclée par les flammes, dans le village de Llers, près de La Junquera.

"Jusqu'à présent, quatre personnes sont mortes. La dernière est un homme de 64 ans, un Français, qui avait été transporté dans un état très critique à l'hôpital du Vall d'Hebron" de Barcelone, a annoncé le ministère catalan de la Santé, dans un communiqué.

Le feu s'était déclenché dimanche midi près de La Junquera et s'est propagé très rapidement dans la région de l'Alt Emporda, située au sud de la frontière, poussé

par un vent violent de nord-ouest.

Lundi matin, le feu restait hors de contrôle mais le vent avait légèrement faibli,

permettant l'intervention des avions bombardiers d'eau.

Des milliers d'habitants, vivant dans 17 villages situés au sud de la frontière,

ont dû être confinés chez eux, fenêtres et portes closes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
feux de forêt