Inondations : décrue quasi générale dans l'ex-région Midi-Pyrénées

La Garonne à Toulouse mercredi / © M. Dubueilh / France 3
La Garonne à Toulouse mercredi / © M. Dubueilh / France 3

La nuit de mercredi à jeudi a été marquée par la baisse généralisée des niveaux des cours d'eau dont certains étaient sortis de leur lit mardi et mercredi. Seul l'Adour, dans l'ouest du Gers, reste sous surveillance. 

Par Fabrice Valery

La tendance est à la décrue générale après deux jours mouvementés autour des cours d'eau de 4 départements de l'ex-région Midi-Pyrénées, la Haute-Garonne, les Hautes-Pyrénées, le Gers et le Tarn-et-Garonne. 

De manière générale, les niveaux des cours d'eau ont commencé à baisser mercredi soir. A Toulouse, la Garonne a atteint son pic à 2m29 vers 20h45 avant d'amorcer une lente décrue, ce qui ne devrait donc pas poser de problème pour le festival Rio Loco qui débute ce jeudi au bord de l'eau. 

Dans les Hautes-Pyrénées, le Gave de Pau a aussi commencé à redescendre. Dans la nuit de mardi à mercredi, l'esplanade de la grotte de Massabielle avait été inondée. 

Décrue aussi sur la Gimone dans le Tarn-et-Garonne et le Gers. En revanche, l'Adour, dans l'ouest du Gers, est toujours sous surveillance : à Riscles notamment, la rivière continuait de monter ce jeudi matin, ayant atteint 3m29 à quelques dizaines de centimètres de la crue de 2014 qui avait atteint 3m65. 

Sète (34) : les Assises de la mer et la visite du ministre de l'Agriculture

Les + Lus