Inondations : le ravitaillement et la solidarité s'organisent

Ravitaillement, messages de soutien, appel aux dons et à l'entraide.... après les inondations, les appels aux bonnes volontés et à la solidarité ne manquent pas. Militaires, réseaux sociaux, associations, ou tout simplement entre voisins la mobilisation s'organise.

Des militaires aident à la distribution du ravitaillement à Fos
Des militaires aident à la distribution du ravitaillement à Fos © Pascale Lagorce / F3 Midi-Pyrénées
Au dessus de Saint-Beat en Haute-Garonne ou de Pierrefite-Nestalas dans les Hautes-Pyrénées, certaines communes ou hameaux sont coupés du monde ou extrêmement difficiles à rallier. Il faut donc s'organiser pour acheminer et distribuer de l'eau, de la nourriture, organiser l'hébergement... A Fos, des grandes surfaces espagnoles ont amené des vivres par une piste à travers la montagne. les habitants s'organisent pour aider les plus touchés. Des militaires venus amener des lits fournis par la Croix-rouge sont restés pour aider à la distribution d'eau. A Barèges où se situe un poste militaires, les soldats seraient restés pour aider à déblayer les rues et les maisons.
Les militaires aident au ravitaillement à Fos
Les militaires aident au ravitaillement à Fos © Pascale Lagorce / France 3 Midi-Pyrénées

- L'armée: dès le début des intempéries, le 5eme régiment d'hélicoptères de combat de Pau a mis à disposition un Cougar pour permettre l'évacuation des populations. Un appareil utilisé maintenant pour acheminer du ravitaillement. Le 3eme régiment du matériel de l'armée de terre de Muret a fourni des camions pour transporter des lits. Des véhicules utilisés eux aussi dorénavant pour distribuer des vivres et de l'eau. Au total, une trentaine de militaires sont sur le terrain pour donner un coup de main aux populations.
© Pascale Lagorce / France 3 Midi-Pyrénées

- La croix-Rouge s'est mobilisée dès le début des intempéries pour l'organisation et la gestion des secours. Des renforts sont venus du Gard et de l'Ariège. Des bénévoles sont toujours sur le terrain. L'association a mis en place l'opération" coup de main coup de coeur" pour aider au déblaiement des zones sinistrées.
- Le secours populaire lance lui aussi un appel au don, tout comme le maire de Saint-Beat, pour aider à la reconstruction de sa commune.
- La préfecture de Haute Garonne lance avec l'Association des Maires de France 31 un appel aux communes et établissements publics pour qu'ils mettent à disposition des communes sinistrées leur matériel de nettoyage et de déblaiement. Des experts en stabilité des bâtiments sont également recherchés
- Sur les réseaux sociaux, des groupes de soutien et de pages se mettent en place pour faire circuler des informations ou simplement apporter un message de soutien

De leur côté, les sanctuaires de Lourdes, durement touchés, ont lancé via leur site internet un appel à la solidarité et aux dons pour la reconstruction notamment. Un numéro de téléphone est également en place (Numéro spécial "Solidarité inondations 2013" 05 62 42 82 22). Un dispositif qui avait déjà été utilisé en octobre dernier, lors des précédentes inondations. Dans d'autres diocèses, alors que certains pèlerinages sont annulés, des volontaires se signalent à leur paroisse pour venir aider la cité mariale.

Plus d'informations sur les inondations en Midi-Pyrénées, ici


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo solidarité