Intempéries : suspension du transport scolaire dans le sud de la Haute-Garonne, retour à la normale en Ariège

En raison des intempéries, les services de transport scolaire dans le sud de la Haute-Garonne ne pourront pas être assurés demain matin mardi 12 janvier vers certains collèges et lycées. En revanche, retour à la normale en Ariège. 

Les départements de l'Ariège et le sud de la Haute-Garonne ont subi ces dernières heures d’importants risques de verglas succédant au fort épisode neigeux du week-end.

Nouvelle interruption en Haute-Garonne

En raison de ces intempéries, les services de transport scolaire ne pourront pas assurés, dans la matinée du mardi 12 janvier, les accès vers les lycées de Cazères, de Gourdan Polignan et de Saint-Gaudens.

Les liaisons ne se feront pas non plus pour les collèges suivants :

  • Aspet
  • Aurignac
  • Boulogne-sur-Gesse
  • Cazères
  • Le Fousseret
  • L'isle en Dodon
  • Montesquieu Volvestre
  • Montréjeau
  • Saint-Gaudens (DidierDaurat, Leclerc)
  • Salies-du-Salat

Les transports scolaires ne seront pas assurés cet après-midi et demain matin vers toutes les écoles maternelles et les écoles élémentaires situées dans le secteur de ces collèges.

Malgré les interventions pour saler et racler les chaussées des services départementaux en charge de l’entretien des voiries, le risque de verglas rend la circulation très difficile.

Les lignes régulières liO – Arc-en-Ciel, qui empruntent le réseau principal, seront maintenues.

Retour à la normale en Ariège

En Ariège, la situation s'est améliorée. Dès demain, les transports scolaires pourront de nouveau sillonner les routes. "Compte tenu de l’amélioration des conditions météorologiques et de circulation, et après consultation des services compétents de l’État, du conseil départemental et du conseil régional, la suspension des transports scolaires est levée à compter de demain mardi 12 janvier 2021", précise la préfecture de l'Ariège.

Toutefois, certains axes du réseau secondaire, particulièrement exposés au verglas, pourront rester difficilement praticables pour les véhicules demain matin. "Dans ce cas, chaque famille concernée sera directement informée par le service de transports scolaire dont elle dépend", souligne la préfète de l'Ariège.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité