Mort de l'ourse Sarousse : une enquête doit déterminer s'il y a eu une négligence lors de la battue

Selon le quotidien espagnol Heraldo, une enquête doit déterminer s'il y a eu une négligence lors de la battue de chasse lors de laquelle l'ourse Sarousse a été abattue. La responsabilité du chasseur pourrait être retenue pour avoir organisé la battue dans la zone d'habitat de l'ours.

L'ourse photographiée (octobre 2019) par l'une des caméras automatiques installées pour le suivie et la surveillance de l'ours dans les Pyrénées.
L'ourse photographiée (octobre 2019) par l'une des caméras automatiques installées pour le suivie et la surveillance de l'ours dans les Pyrénées. © RC55

L'enquête se poursuit sur les circonstances de la mort de l'ourse Sarousse abattue par un chasseur, lors d'une partie de chasse au sanglier le 29 novembre dernier dans les Pyrénées espagnoles.

Le dernier rapport de police ainsi que l'autopsie ont permis d'écarter l'hypothèse de la préméditation du chasseur qui a tiré un coup mortel. 

Désormais, l'enquête doit déterminer si, une négligence n'a pa été commise en organisant une battue dans une zone connue d'habitat de l'ours sans que le chasseur ait pris des mesures préventives afin de ne pas se retrouver nez à nez avec l'animal.

Un accident de chasse

Pour l'heure, tout porte à croire que l'ourse Sarousse est morte accidentellement, lorsque l'animal s'est approché du chasseur ce dernier l'a abattue par peur dans la vallée de Bardají, dans la région de Ribagorza (Aragon).

Selon la presse espagnole, le procureur de Huesca envisagerait d'engager la responsabilité pénale du tireur pour négligence grave concernant l'organisation d'une battue au sanglier dans la zone où vivait l'ours, une espèce protégée en danger d'extinction. 

Le chasseur pourrait être mis en cause pour manquement à la prise de mesures de précaution dans l'organisation de la chasse en présence de l'animal. 

Qui était l'ourse Sarousse ?

Sarousse, était la dernière des cinq ours qui ont été lâchés en 2006 dans les Pyrénées françaises. L'animal est né en Slovénie en 1999 et a été introduit le 21 août 2006 à Arbas en Haute-Garonne.

L'Ourse Sarousse, abattue d'un coup de feu au mois de novembre, selon les autorités espagnoles.
L'Ourse Sarousse, abattue d'un coup de feu au mois de novembre, selon les autorités espagnoles. © Gobierno de Aragon


Cette femelle adulte s'est depuis 2010 isolée du reste de la population en Aragon vers le Sud. Elle séjournait depuis plusieurs années dans le massif du Turbon (Espagne). Elle n'a apparemment jamais eu d'ourson.  En 2017, elle a perdu le collier de localisation qu'elle portait depuis son lâcher en 2006.
En 2019, au moins un autre ours, Goiat est passé sur son territoire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
espagne international ours des pyrénées animaux nature