Cet article date de plus de 4 ans

Istres : Salenc surprend

Adrien Salenc a séduit le Istres ce samedi 18 juin. Les aficionados étaient probablement venus pour le capote et les banderilles de Leo Valadez ou pour l'aplomb et le style d'Andy Younès. Mais c'est le quasi débutant Adrien, opposé au meilleur novillo de la matinée, qui a raflé la mise.
Deux oreilles à la feria d'Istres. La carrière d'Adrien Salenc ne pouvait pas mieux débuter.
Deux oreilles à la feria d'Istres. La carrière d'Adrien Salenc ne pouvait pas mieux débuter. © JJ / SDT
Istres, 18 juin 2016, 11h.
Novillada de la feria. 
Novillos de Dos Hermanas et Piedras Rojas (famille Patrick Laugier), nobles. Certains ont manqué de force. Le troisième a été honoré d'une vuelta posthume.

Leo Valadez : une oreille et une oreille.
Andy Younès : une oreille et une oreille.
Adrien Salenc : deux oreilles et tour de piste

Leo et Andy, en dépit des trophées accordés, n'étaient manifestement pas dans leur meilleur jour. Leur tauromachie donnait l'impression d'être récité machinalement.
Pour la plus grande joie de son apoderado Olivier Baratchart et du ganadero Patrick Laugier, Adrien Salenc a au contraire proposé des faenas déliées. Il a "profité" de l'idéale noblesse de son premier novillo et ne s'est paslaissé impressionner par les difficultés de son second qu'il a hélas très mal estoqué.

Adrien Salenc

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
signes du toro culture tauromachie